Devenue hélas plus temporelle que spirituelle, extraite du pieux sanctoral pour le juteux commercial, la Saint-Valentin reste, avant tout, la commémoration d’un grand Saint, mort en Martyr.

Saint-Valentin était un prêtre. Sa vertu était si grande et si éclatante dans la ville de Rome qu’elle vint à la connaissance de l’Empereur Claude II qui le fit arrêter, et après l’avoir tenu deux jours en prison, chargé de fers, le fit amener devant son tribunal pour l’interroger. L’Empereur voulait comprendre pourquoi Valentin ne voulait pas profiter des plaisirs de ce monde. Valentin répondit que son seul plaisir, son seul désir était de servir Notre Seigneur Jésus-Christ.

Un des juges demanda à Valentin ce qu’il pensait des dieux Jupiter et Mercure. Il répondit qu’ils étaient misérables et qu’ils avaient passé toute leur vie dans les voluptés et les plaisirs du corps. Accusé de blasphème, Valentin surprenait l’Empereur par la sagesse de ses réponses.

Tenté de protéger Valentin, mais craignant la colère de son peuple, Claude II l’abandonna au Préfet qui le mit entre les mains du juge Astérius, pour être examiné et châtié pour sacrilège. Astérius demanda à Valentin des preuves à propos de Jésus-Christ, Valentin s’exécuta et rendit la vue à une jeune fille aveugle. Le juge et sa femme se prosternèrent devant Valentin qui leur ordonna plutôt de détruire toutes les idoles et de se convertir à la Foi Chrétienne.

Le Juge Astérius, sa femme et quarante-six personnes se firent ainsi baptiser. Ce qui attisa à nouveau la crainte de l’Empereur qui ordonna l’arrestation de tout ce monde. Pour Valentin, après avoir été longtemps en une étroite prison, il fut battu et brisé avec des bâtons noueux.

Enfin, le 14 février 268, il fut décapité sur la Voie Flaminienne.

Plusieurs siècles après sa mort, Valentin fut canonisé en l’honneur de son sacrifice, par amour et pour l’Amour de Notre Seigneur Jésus-Christ. Sa fête fut instituée pour contrer la Lupercalia, fête païenne donnée le jour de la fertilité et dédiée à Lupercus, dieu des troupeaux et des bergers…

C’est ainsi que Saint-Valentin devint le Patron des jeunes fiancés et amoureux. Pour leur donner fertilité et prospérité.

Exemple même du sacrifice de sa personne pour les autres, et ayant montré à la suite de Notre Seigneur Jésus-Christ qu’il n’y avait pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime, que Saint-Valentin bénisse et protège les jeunes fiancés, et qu’il les accompagne dans le don de soi, la fidélité et l’Amour.

Alexandre Simonnot

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

Un commentaire

  1. Soupape says:

    On se marie … pour promettre … et s’engager PAR AVANCE … à pardonner à son conjoint …

    les multiples petites peines (et les grosses) … qu’on se cause l’un à l’autre …

    à cause du péché originel … qui nous rend pécheurs tous les deux ..

    Voilà pourquoi … on se marie devant Dieu … (et devant les hommes) :

    C’est pour pouvoir … tenir cette promesse … avec l’AIDE de Dieu !

    Alors on se reçoit l’un l’autre … de la part de Dieu …

    Lorsque 2 saints (un saint et une sainte) se marient …

    leurs enfants … deviennent … tout “naturellement” … des enfants de Dieu …

    Alors, tout ce monde vit … dans une harmonie … et une unité ….

    qui surprend … ceux qui en sont témoins !

    Voilà la récompense … promise par Dieu !

    Voilà pourquoi il est tant nécessaire … de se marier devant Dieu …

    Voilà pourquoi, il est tant nécessaire …

    que les conjoints aient chacun le même niveau … et la même compréhension … de la Vie Spirituelle

    En ce sens le Mariage … est aussi exigeant que le sacrement de l’Ordre …

    On se marie … POUR s’AIMER (et non … parce qu’on croit s’aimer)

    et donc pour se supporter … et se pardonner …

    S’il n’y a pas … cet engagement réciproque … clairement compris PAR AVANCE

    le mariage n’est qu’une “loterie” … purement humaine …

    auquel les athées … ne comprennent rien !!! …

    Voilà pourquoi Marie et Jésus … on accepté … d’être invités à Cana ! …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.