Après avoir exprimé ses félicitations au nouveau président de la France, remercié les militants et Nicolas Dupont-Aignan, tacler “les formations politiques qui ont pris la responsabilité de faire voter Macron” et qui “se sont discréditées elles-mêmes», elle affirme avoir l’intention de « proposer une transformation profonde de [son] mouvement afin de constituer une nouvelle force politique que de nombreux Français appellent de leurs vœux et qui est plus que jamais nécessaire au redressement du pays. »

Voilà donc une annonce qui paraît intempestive mais qui a été certainement préparée et mûrie de longue date : on sait depuis longtemps que Marine Le Pen veut s’affranchir des symboles du Front National, et de son propre nom, dans le but de favoriser la dédiabolisation de son parti.

Ce deuxième tour des Présidentielles lui fournit le moyen de « proposer » cette « transformation » du FN en profondeur afin de mener à bien cette politique de dédiabolisation qui risque cependant de faire perdre définitivement à ce mouvement sa spécificité nationaliste pour en faire un parti du système que ses dirigeants fustigent pourtant.

Affaire à suivre…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :