Ni PMA ni GPA

Parmi les derniers délires qui animent la communauté LGBT, il y a l’arrivée des « sex toys » pour lesbiennes devant permettre de mettre une femme enceinte. Portant le nom de « The Semenette », ce harnachement reproduit l’éjaculation masculine.

 Il s’agit d’une invention de Stephanie Berman, militante lesbienne, pour contourner la loi naturelle et permettre artificiellement à des lesbiennes de réaliser chez elles un simulacre de fécondation par acte sexuel.

The Semenette est un sex toy  en silicone avec au bout un petit trou permettant à la semence d’être expulsée. « Un tube interne spécialement conçu [est] intégré à une pompe censée permettre aux personnes de reproduire l’acte sexuel et l’éjaculation« , précise le site qui commercialise cette prothèse pour lesbienne, qui coûte $140 (130€). Ensuite, il faut se fournir le sperme à introduire dans cet ustensile sordide.

Stephanie Berman et sa « femme » ont elles-mêmes expérimenté l’engin et la partenaire sexuelle de Stéphanie serait enceinte.

Dans la confusion mentale que traverse notre société, Stephanie Berman ajoute que son invention pourra aussi servir aux personnes transgenres…

L’invention de Stéphanie Berman ravira probablement le lobby LGBT mais cela ne fait que confirmer le rapport dénaturé de ces personnes avec l’enfant réduit à une chose que l’on veut se procurer par n’importe quel artifice.

Faut-il rappeler, une fois de plus, que le droit à l’enfant n’existe pas ?

Des inventions monstrueuses peuvent bien réussir à contourner les lois de la nature, elles n’en sont pas moins une marque au fer rouge pour l’enfant qui en est la victime privée de toute filiation authentique. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :