Les liens entre franc-maçonnerie et protestantisme ne surprendront pas un grand nombre de nos lecteurs. Mais il est toujours utile d’archiver les sources qui corroborent ce que nous affirmons. Or, un franc-maçon, Yves Hivert-Messeca, auteur de plus de cent cinquante ouvrages sur la franc-maçonnerie mais aussi sur le protestantisme, publie chez Dervy, un éditeur spécialisé dans l’ésotérisme mais aussi versé dans la franc-maçonnerie, un livre intitulé Protestants et francs-maçons en pays de France : Trois siècles d’affinités, compagnonnage, indifférence et antagonismes, du XVIIIe siècle à nos jours.

L’occasion pour l’auteur de rappeler que Jean-Théophile Desaguliers, Gaston Doumergue, Camille Pelletan, Auguste Bartholdi, Steeg, Boissy d’Anglas, Court de Gébelin, Benjamin Constant, Elisée Reclus, Jean Zay, Frédéric Desmons, furent, parmi bien d’autres cités, des protestants entrés dans la franc-maçonnerie et qui ont joué un rôle important dans la vie politique, économique ou culturelle de la France.

L’auteur souligne comment protestantisme et franc-maçonnerie ont cheminé de conserve, avec des affinités certaines – essentiellement liées à leur hostilité au catholicisme – même s’il y eut parfois quelques petites crispations entre les deux sectes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :