« Nous ne supprimons pas la prière ; nous n’arrachons pas les calvaires ; nous ne bannissons pas les symboles de la foi ; nous ne muselons pas les paroles des prêcheurs et des pasteurs. Dans notre pays nous célébrons la Foi. Nous chérissons la religion ; nous élevons nos voix par la prière et levons notre regard vers la gloire de Dieu. Chacun en ce jour est uni dans une conviction partagée. Nous savons que notre pays est plus fort, notre futur est encore plus large et notre joie plus grande quand nous nous tournons vers Dieu et lui demandons sa grâce dans nos vies ». « Tel est le chemin que je garderai et que personne ne changera ». Serait-ce un prêtre traditionaliste de Saint Nicolas du Chardonnet qui a prononcé ces paroles ? Que nenni ! Il s’agit du président Donald Trump lors du National Prayer Breakfast. Chaque année depuis 1953, le 4 février une prière officielle est récitée à partir de l’hôtel Hilton de Washington devant des représentants de 100 pays et 3.500 invités. Cette prière couvre 140 pays.

Lors du repas qui suivit à midi, Donald Trump a aussi lâché ce qu’il avait sur le cœur après les deux tentatives successives de destitution (empeachment) diligentés par le parti démocrate. « Tant de gens ont été blessés que l’on ne peut pas laisser continuer de telles manœuvres ». Il s’en est pris aux démocrates et à Romney, le seul de son parti qui l’ait trahi, (« pour nous c’est le Judas de service »). Il les a traités de « gens corrompus et malhonnêtes. Ils ont blessé notre pays et se sont éloignés d’eux-mêmes de la tête de notre grand pays ».

L’année précédente, Nancy Pelosi qui dirige le parti démocrate s’était servi à son profit de cette prière et a osé se référer à sa foi pour justifier des attaques de nature politique au service du mal (en faveur de l’avortement, par exemple). Comment peut-on justifier des choses mauvaises au nom de la foi ?

Trump a accusé le quotidien de gauche Washington Post d’avoir participé à une chasse aux sorcières contre lui en diffusant de fausses nouvelles. La veille, il avait fait part des angoisses et des souffrances qui lui avaient été infligées par celles-ci. On imagine la joie de ses concitoyens devant sa victoire.

En ce qui concerne Nancy Pelosi, des citoyens ont porté plainte contre elle pour « la bouffonnerie digne d’enfants » qu’elle avait eue en déchirant la copie de l’intervention de Trump au décours de son discours au Sénat après que toutes les calomnies contre lui avaient été désavouées.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

7 commentaires

  1. Soupape says:

    « Nous ne supprimons pas la prière ;
    ” nous n’arrachons pas les calvaires ;
    ” nous ne bannissons pas les symboles de la foi ;
    ” nous ne muselons pas les paroles des prêcheurs et des pasteurs.

    ” Dans notre pays nous célébrons la Foi.

    ” Nous chérissons la religion ;
    ” nous élevons nos voix par la prière et levons notre regard vers la gloire de Dieu.

    ” Chacun en ce jour est uni dans une conviction partagée.

    ” Nous savons que notre pays est plus fort,
    ” notre futur est encore plus large
    ” et notre joie plus grande
    ” quand nous nous tournons vers Dieu et lui demandons sa grâce dans nos vies ».

    Ben mon vieux !

    Voilà longtemps … qu’on n’a pas entendu … un Chef d’Etat s’exprimer ainsi. …

    Ce n’est pas exactement la vraie Foi. Mais enfin, Trump fait ce qu’il peut …

    Les cron massânes (macron ess-âne) (âne. = e.n.a. )

    vont prendre une CLAQUE … aux zélections munies si pâles

    La rue cadet va étouffer de rage … et des loges … vont même FERMER !!!

    et le pape françoa … va subir une attaque d’apolexie

    Bientôt ce sera Trump … qui sera obligé … de convoquer un Concile …

    pour faire remplacer … le pape françoa …

  2. Guillaume says:

    Les USA , c’est :”one nation under God” :

    “La plupart des Américains se moquent à la moindre mention de la conspiration, mais leur pays a été créé par la Franc-maçonnerie et ils n’en ont pas la moindre idée. Les francs-maçons ont rédigé la Constitution et signé la Déclaration d’Indépendance. Les Franc-maçons déguisés en Indiens jetèrent le thé dans le port de Boston. Paul Revere et ses Minutemen, George Washington et la plupart de ses généraux, étaient tous francs-maçons. Le marquis de Lafayette était évité jusqu’à ce qu’il ait été initié. Au moins 20 des 42 présidents américains étaient des « frères ».”
    https://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/les-illuminati-ont-fonde-les-etats-unis-pour-faire-progresser-le-nouvel-ordre-mondial/

    PS …mais,quel Dieu ?

    • Soupape says:

      1 – Que l’amérique soit fron massâne … presque dès l’origine … nul n’en doute !

      et que la cia soit devenue … de fait … le bras armé … des fron massânes …

      c’est évident pour qui sait lire … l’Histoire … ET les menées des journaux …

      Pour autant, en amérique … il n’y a pas QUE des francs ânes … ou de simples déistes …

      2 – Quant à Trump

      il a prononcé les mots … : prière … calvaire … foi ….

      ce qui n’est pas spécialement … déiste … ou .°.franchement-âne.°. …

      Et puis récemment … il a soutenu … et participé … à une manif pro – life (pro vie)

      3 – C’est peut-être … un calcul électoral …

      SED CONTRA, … si Trump … était troapouhin …

      ceux-ci n’auraient pas cherché … à le destituer …

      par des campagnes de presse …. INTERNATIONALES …

      qui ne cessent … de le caricaturer …

      et dont on suit les effets … dans chacun de “nos” journaux …

      • Félix GARCIA says:

        Alors à tous ceux qui croient qu’il s’agit d’une envolée chrétienne de la part de Trump : réécoutez ce passage ; “We also passed the antisemitism act, wich cut the funding to university and college campuses that allow and harbor antisemitic groups or people who said very bad things about chirstianity (clin d’oeil et pouce levé à quelqu’un que l’on ne voit pas) […]”.

        De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qui est dit de mal sur le christianisme ? Regardons …

        Extrait du Antisemitism Act :

        (1) includes the definition of anti-Semitism adopted on May 26, 2016, by the International Holocaust Remembrance Alliance (referred to in this section as “IHRA”), of which the United States is a member, which definition has been adopted by the Department of State; and

        (2) includes the “[c]ontemporary examples of antisemitism” identified in the IHRA definition.

        https://www.congress.gov/bill/116th-congress/senate-bill/852/text

        D’accord … Regardons ….

        Using the symbols and images associated with classic antisemitism (e.g., claims of Jews killing Jesus or blood libel) to characterize Israel or Israelis.
        https://www.state.gov/defining-anti-semitism/

        Ah ! INTERDICTION DE DIRE QUE JESUS FUT TUE PAR LES JUIFS ! AH !!!

        “Some said very bad things about christianity …”

        Jetez un coup d’oeil chez TRUNEWS pour voir ce qu’il en est de la réalité des évangéliques américains et de leurs relations à Israël, au Judaïsme, au Sionisme, au Maçonisme …

        Allez, histoire que vous voyez ça de vos yeux :

        https://www.amazon.fr/Israel-Bible-Tuly-Weisz/dp/1940516803

        Et Ben Salman qui judaïse le Coran ?

        “Le complexe du roi Fahd est une imprimerie située à Médine, en Arabie saoudite, qui publie le Coran en arabe et dans d’autres langues. La société produit environ 10 millions d’exemplaires du Coran chaque année dans 74 langues différentes.

        Une traduction du Coran en hébreu, approuvée par les autorités saoudiennes, a attiré l’attention. Cette dernière contiendrait plus de 300 « erreurs », dont un certain nombre semblent soutenir le récit d’Israël sur sa revendication de la Palestine et de la mosquée Al-Aqsa.

        Une copie de la traduction était à la disposition du public au format PDF jusqu’à samedi soir dernier. Cette dernière a été retirée suite à la publication par l’agence de presse palestinienne Shehab d’une vidéo signalant les « erreurs ».”

        Sûrement des échecs 4D là-aussi …

        Allez, je vous laisse sur une photo de Donald J. TRUMP dans sa jeunesse, habillé en centurion romain au STUDIO 54, lieu très connu pour ses fêtes homosexuelles, avec son mentor, Roy COHN (COHEN, connu comme le persécuteur des homosexuels et des communistes avec MC CARTHY …), le Jeffrey EPSTEIN de l’époque … Il fut de ceux qui firent chanté HOOVER …
        Ah ! … être une toutoune et s’afficher comme un MÂLE …

        https://www.google.com/search?q=DONALD+J+TRUMP+ROY+COHN+VANITY+FAIR&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjY87vwj8HnAhVX9IUKHc80AdIQ_AUoAnoECAsQBA&biw=1920&bih=916#imgrc=q0jvO0DF61_u6M

        Allez, à Ciao bonsoir !

        Félix GARCIA

        • @Félix
          Bravo pour votre lucidité. Il est évident que ceux qui disposent du pouvoir de l’argent et sont fils du père du mensonge ont un net avantage sur nous pauvres couillons qui gobons leurs bobards. Les présidents des USA n’ont jamais gouverné, ils ont obéi à ceux qui gouvernent, Trump comme Obama, Bush, Clinton suivent les forces du mal.
          Aucun gouvernant sur cette planète n’a les mains libres pour faire le bien de son peuple.

  3. Un peu d’humour mais assez emblématique tout de même, de plus, l’espèce nuisible vient d’Argentine…
    https://www.lci.fr/sciences/alerte-aux-vers-plats-invasifs-venu-d-argentine-l-obama-nungara-prolifere-dans-les-jardins-francais-2144858.html

  4. Jean-Pierre Dickes says:

    On peut toujours critiquer Trump. Mais qu’un chef d’Etat ose dire publiquement sa foi en Dieu est toujours bon à prendre. On ne voit pas Macron tenir un tel langage, lui qui n’a que faire des saccages d’églises, de cimetières, de calvaires…