Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a perdu son sang-froid face à une pique bien placée de Matteo Salvini, le ministre de l’Intérieur italien.

Cette altercation savoureuse a eu lieu lors d’une réunion des ministres européens de l’Intérieur. Matteo Salvini s’en est pris à l’idée formulée auparavant par Jean Asselborn selon laquelle l’Europe vieillissante a besoin d’immigrés.

“J’ai une perspective complètement différente. Je pense être au gouvernement, payé par mes concitoyens, pour aider nos jeunes à

recommencer à faire des enfants (…) et non pour extirper le meilleur de la jeunesse africaine”,

a déclaré Salvini avant d’ajouter :

“En Italie, nous ressentons l’exigence d’aider nos enfants à faire d’autres enfants. Et pas à avoir de nouveaux esclaves pour remplacer les enfants que nous ne faisons plus.”

Moins de migrants, plus d’enfants italiens : ces propos ont fait sortir de ses gonds Asselborn :

“Oh là, c’est abuser là !” « …merde alors !”

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :