La ville de Rouen a décidé de vendre quatre églises. Elle n’indique pas de prix de vente pour ces églises, mais a lancé un appel à projets. Douze projets ont été déposés.

L’une des quatre églises mises en vente est l’église Saint-Nicaise, fondée en l’an 640 par Saint Ouen, archevêque de Rouen, et devenue église paroissiale en 1388. Les connaisseurs de l’histoire de Rouen se souviendront que cette église avait été pillée par les calvinistes en 1560. Et qu’elle avait été meurtrie par un incendie en 1934.

Cette église qui fait partie du patrimoine historique de Rouen pourrait devenir… une brasserie. Pierre-Marie Soulat et ses huit associés aimeraient y installer leur deuxième brasserie et promettent de dépenser des millions pour restaurer l’édifice.

Leur projet prévoit de conserver l’autel devant lequel serait installé un comptoir “assez discret” et d’installer les cuves derrière les piliers.

Bertrand Rouziès, de l’association “La boise de Saint-Nicaise”, se fait lui l’écho des Rouennais inquiets pour l’avenir du patrimoine :

“Notre crainte, c’est la prédation immobilière. Rouen, c’est quand même la ville au cent clochers chantée par Victor Hugo. Vous imaginez que si la mairie Rouen commence à vendre 4 églises, elle sera tentée d’en vendre d’autres à l’avenir. Et d’autres municipalités pourraient embrayer et créer un effet boule de neige”.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires