Suite aux polémiques sur les propos bruts de décoiffage du Président Donald John Trump quant aux pays de provenances de certains migrants (explicitement visés Haïti et l’Afrique), les données de l’American Community Survey publiées sur Tweeter le 14 janvier et portant sur le pourcentage des immigrants aux Etats-Unis titulaires d’une licence ou plus et âgés entre 25 et 64 ans pour l’année 2016 permettent de voir la qualité du recrutement extérieur des Etats-Unis.

La moyenne des Américains niveau licence (BA degree) est de 32,5 %. 13 pays fournissent des immigrés en moyenne plus compétents – du moins plus instruits – que l’homo americanus.  Les immigrés les plus qualifiés sont les Indiens avec 81 % de « Bac + 2 ». Viennent ensuite les Chinois de Taïwan avec 76 % et les Iraniens avec 61 %.

Au-dessus des 50 %, les Coréens (57,5 %), les Canadiens (56 %), les Japonais (55 %), les Pakistanais (54,5 %), les Chinois (53 %) et les Philippins (50,5 %).

Au-dessus de la moyenne des Etats-Unis, il y a les Brésiliens (42,5 %), les Allemands (41 %), les Polonais (37 %) et les Colombiens (34 %).

La liste des pays dont les immigrants sont les moins diplômés ne surprend pas : à plus de 30 %, les Péruviens (31 %). Dans la fourchette entre 20 et 30 %, les Vietnamiens (28 %), les Jamaïcains (26 %), les Cubains (25 %) et les Equatoriens (22,5 %).

Les Haïtiens diplômés ne représentent que 19,5 % de ceux qui immigrent du « pays de merde », pour les Dominicains 16 %, pour les Honduriens 8 %, pour les Guatémaltèques 7,5 %, pour les Salvadoriens – autre pays dans le collimateur de Trump qui vent y renvoyer 200.000 ressortissants – 6,5 % et fermant la marche, les Mexicains avec 6 %.

Visiblement, Trump n’est pas fermé à l’immigration, mais simplement à l’immigration jugée la moins utile. Ceci dit, le fait de dépouiller certains pays de leurs élites, notamment au vu du tableau l’Iran ou l’Inde, voire le Pakistan, n’est pas la politique la plus souhaitable pour ces pays de se développer…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :