A bientôt trois ans et demi de pontificat, l’œuvre de dévastation perpétrée par François dépasse l’imagination: besoin d’une conversion écologique, demande de pardon aux « gays » pour avoir été « discriminés » par l’Eglise, construire une « nouvelle humanité » par la « culture de la rencontre », l’Eglise et la Synagogue ont une « égale dignité », Marie et l’Eglise ont des « défauts », Luther ne s’est pas trompé sur la doctrine de la justification, les Etats catholiques sont incompatibles avec le sens de l’« Histoire », les musulmans sont des « enfants de Dieu », la peine de mort pour les criminels est « inadmissible », l’espèce humaine s’éteindra un jour, il n’y a pas de Dieu catholique, la multiplication des pains n’a pas eu lieu, Dieu se sert de l’évolution et il n’est pas « magicien », le mariage chrétien n’est qu’un « idéal », le langage des luthériens et celui des catholiques concernant l’Eucharistie est « la même chose », l’Eglise par le passé a eu des « comportements inhumains » mais depuis le CVII elle a appris « le respect » des autres religions… La liste est interminable. Cette étude ne se propose pas d’être exhaustive (mais comment le pourrait-elle sans prendre des proportions encyclopédiques?), elle a seulement le modeste objectif de passer en revue sommairement les principales aberrations et ravages  accomplis par cet homme idolâtré par les médias du système et adulé par tous les ennemis de l’Eglise. Les iniquités de ce pontificat sont d’une telle ampleur et d’une telle indécence qu’on ne peut s’empêcher de dire avec le psalmiste: « Lève-toi, Juge de la terre! Rends aux superbes selon leurs œuvres! Jusques à quand les méchants, ô Eternel! Jusques à quand les méchants triompheront-ils? Ils discourent, ils parlent avec arrogance; tous ceux qui font le mal se glorifient. » (Ps. 94, 2-4). Attention, François, car la coupe est pleine…

L’auteur, argentin et ancien séminariste dans les années 80’, est titulaire d’une licence en sciences du langage et d’un master de philosophie, consacré à l’œuvre de Saint-Thomas d’Aquin. Résidant en France depuis plusieurs années, il est professeur de latin et d’espagnol dans l’enseignement secondaire.

A commander sur le site de l’éditeur :

http://saint-remi.fr/fr/anti-liberalisme/1465-quil-soit-anatheme-trois-ans-et-demi-avec-francois-la-coupe-est-pleine.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

14 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :