Quel utilisateur des transports en commun n’a pas déjà été perturbé par le bruit causé par certains « jeunes » ? Rap et beuglements doivent être supportés par tous sous peine d’en venir rapidement aux mains avec des « jeunes » qui ne tolèrent pas la moindre critique.

Mais les communicants de la société des transports en commun de Montpellier n’ont aucun scrupule à inverser la charge. Selon eux, c’est l’employé blanc revenant du travail en costume cravate qui rend le trajet « insupportable » à la pauvre jeunesse immigrée… 

Cela porte un nom : du racisme anti-blanc et anti-français.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :