Les procureurs chargés de déterminer le degré de culpabilité du policier Derek Chauvin dans la mort de Georges Floyd se trouvent actuellement bien embêtés. La version officielle d’un meurtre raciste pourrait bien être remise en question compte tenu des dernières avancées de l’enquête.

En effet les causes du décès de l’Afro-américain ne semblent pas être l’asphyxie qu’aurait causé le genou de Chauvin placé sur la nuque de l’interpelé afin de maintenir ce dernier. Andrew Baker, le médecin légiste en chef du comté d’Hennepin, indique que Georges Floyd est probablement mort d’une overdose suite à une injection trop importante de fentanyl : “Fentanyl à 11 ng/ml – c’est plus élevé que pour (un) patient souffrant de douleurs chroniques. S’il était retrouvé mort chez lui, seul, sans autre cause apparente, on pourrait parler d’overdose. Des décès ont été certifiés avec des niveaux de 3.” Baker a également déclaré aux enquêteurs que l’autopsie n’a révélé aucune preuve physique suggérant que Floyd est mort par asphyxie.

Si le parti de la défense de Chauvin peut se réjouir de ses nouveaux rebondissements, c’est le mouvement Black Lives Matter qui risque de se trouver une nouvelle fois bien embêté. A presque chaque prétendue victime de racisme, les enquêtes finissent par dévoiler la face sombre de celles-ci.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :