stephen-brady-et-son-mari

Décidément, le lobby LGBT semble particulièrement bien implanté dans le corps diplomatique. Après la polémique autour de l’ambassadeur notoirement homosexuel choisi par François Hollande pour représenter la France au Vatican, voici une controverse australienne. Le Premier ministre australien Tony Abbott a été contraint de se justifier après des révélations par la presse au sujet du « conjoint » homosexuel de l’ambassadeur d’Australie en France qui  aurait été prié par le protocole de rester caché lors d’une visite officielle à Paris.

«Je suis le Premier ministre, je ne me préoccupe pas normalement de futilités», a déclaré Tony Abbott, dont l’une des sœurs est lesbienne, ce qui ne l’empêche pas d’être opposé à la dénaturation du mariage.

ambassadeur-gay-australie

Le fait qui intéresse les médias toujours très complaisants envers le lobby LGBT se déroule fin avril, quand l’ambassadeur d’Australie en France Stephen Brady (au premier plan sur la photo), accompagné de son « conjoint » Peter Stephens (au second plan sur la photo), devait accueillir Tony Abbott à son arrivée à l’aéroport du Bourget.

Un responsable du service du protocole australien a prié Peter Stephens «d’attendre dans la voiture». Le Sydney Morning Herald rapporte que l’ambassadeur «a littéralement hurlé» en apprenant la chose et a proposé de démissionner. Le journal ne précise pas si monsieur l’ambassadeur a aussi tapé de ses petits pieds pour signifier sa grosse colère devant l’affront fait à son partenaire.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :