La liste détaillée des candidats publiée par le Ministère de l’intérieur permet, par l’utilisation de la fonction “trier”, d’établir le nombre de candidats présentés par les grands partis. Cela n’est pas possible pour les “petits” partis (petits jusqu’à présent en tout cas) car ils sont regroupés dans les catégories divers droite ou extrême droite, divers, divers gauche ou extrême gauche. Il est fréquent que les candidats de ces partis n’apprécient pas d’être classés dans ces catégories, car le soir du vote, leurs électeurs ne connaîtront pas immédiatement le résultat de leur parti sur l’ensemble de la France. Il faudra pour cela que le parti lui-même ou certains de ses électeurs totalisent le nombre de voix qu’il a obtenu. De plus, cela les prive de la publicité qu’ils auraient eu grâce à la publication des résultats électoraux.
Voici donc la répartition:
Nationalistes, pour la plupart catholiques (Civitas (14 circonscriptions: tous leurs candidats sont catholiques), Parti de la France, Ligue du sud, Comités Jeanne, SIEL etc.): 179 candidats en tout (31,0% des circoncriptions). Les nationalistes sont classés extrême-droite par le Ministère de l’intérieur.
FN: 571 candidats (99,0% des circonscriptions). Le FN est le parti présentant le plus de candidats
DF: 393 candidats
Divers droite: 563 (il y a parfois plusieurs candidats divers droite dans une même circonscription, idem pour les autres regroupements)
Les républicains: 481
UDI: 46
Régionalistes: 147
Ecologistes de toute nuance: 911
Divers: 1415
Mouvement démocrate: 73 candidats
Rép. en marche (RM): 464 candidats seulement (80,4%)
PS: 414 (dont 160 sortants seulement sur environ 280); un peu plus de 20 sortants PS se représentent comme RM
RG: 62
Divers gauche: 377
FI: 557
PC: 461
Extrême gauche: 663
En tout, 7877 candidats.
A noter que si les candidats de RM font 24% là où ils sont présents (comme le résultat de Macron au 1er tour de la présidentielle), ils n’obtiendront sur l’ensemble de la France, compte tenu des plus de 100 circonscriptions où ils ne sont pas présents, 19,3% seulement.
Compte tenu du taux d’abstention prévu, si les électeurs FN et DF étaient aussi nombreux au 1er tour des législatives qu’au 1er tour de l’élection présidentielle tandis que le taux de participation des autres électeurs tombait à 55% contre 77,77% au 1er tour de la présidentielle, le FN obtiendrait le même nombre de voix, 7 678 491 voix, mais avec un nombre de suffrages exprimés qui ne seraient plus que de 28 739 912, soit 26,7% des suffrages exprimés. De même, DF obtiendrait, là où il présente un candidat, 5,9%. Soit un total de 32,6% pour leur alliance, contre 26,0% pour le total de leurs candidats, Le Pen et Dupont-Aignan lors du 1er tour de la présidentielle. Cela vaut le coup de se mobiliser quand les autres s’abstiennent!
G. Paume

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :