manuel-valls-MPI

Manuel Valls, ministre de l’Intérieur mais aussi ministre des Cultes, cultive une attention à l’égard de la franc-maçonnerie qui mérite attention.

Le 28 novembre 2013, Manuel Valls recevait à déjeuner sept hauts dignitaires maçonniques représentant les cinq principales obédiences : Daniel Keller (GODF), Marc Henry (GLDF), Jean-Pierre Servel (GLNF), Michel Meley (FFDH), Catherine Jeannin-Naltet (GLFF), Alain Bauer (ex-GM du GODF) et Roger Dachez (IMF).

Et le 30 janvier 2014, Manuel Valls invitait le gratin maçonnique à une réception au cours de laquelle il présentait ses vœux à ces représentants des forces occultes. Du jamais vu de la part d’un ministre de l’Intérieur. Il y eut bien une initiative de ce genre de la part de Nicolas Sarkozy mais il était alors président de la république.

Cette réception se déroulait en soirée au ministère de l’Intérieur pour un public trié sur le volet. 50 cartons d’invitation avaient été prévus. 35 maçons de haut grade étaient présents. Valls leur avait tenu un discours concernant la nécessaire lutte contre l’extrême droite, Dieudonné et autres factions mettant la république en danger. Le ministre de l’Intérieur avait particulièrement vociféré contre le « Jour de Colère » organisé quatre jours plus tôt.

Sans surprise, le ministre avait insisté à plusieurs reprises sur l’importance de défendre la laïcité et, dans ce cadre, le rôle essentiel de la franc-maçonnerie.

Parmi la délégation du GODF, plusieurs conseillers de l’Ordre et trois anciens « Grands Maîtres » (Philippe Guglielmi, Alain Bauer et Jean-Michel Quillardet) représentaient le « Grand Maître » Daniel Keller (occupé à Brignoles par une conférence contre le FN).

La « Grande Maîtresse » Catherine Jeannin-Naltet représentait la GLFF, accompagnée d’Yvette Roudy, ex ministre des Droits de la Femme. Alain Juillet, « Grand Maître », représentait la GLAMF, et Jean-Pierre Servel, « Grand Maître », la GLNF. Roger Dachez représentait l’IMF.

Deux obédiences faisaient défaut : la Grande Loge de France (GLDF) et la Fédération Française du Droit Humain (FFDH). Une erreur du cabinet de Manuel Valls avait privé ces obédiences du précieux sésame nécessaire pour se régaler des paroles laïcistes en même tant que du champagne et des petits fours.

Reste de tout cela un témoignage supplémentaire du positionnement de Manuel Valls, viscéralement anticatholique et foncièrement attaché aux thèses maçonniques.

valls-juif-MPI

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :