Romeo Castellucci

Roméo Castelluci ne conçoit la culture moderne qu’à travers la provocation. Son « spectacle » Sur le concept du visage du fils de Dieu – qui avait provoqué en 2011 la sainte colère des catholiques menés par Civitas – faisait succéder scènes scatologiques et antichristianisme. Castellucci faisait monter sur scène des enfants en leur demandant de caillasser le portrait du Christ à coups de grenades factices, après quoi ce même portrait était souillé de traînées de peinture symbolisant les défécations d’un vieillard incontinent qui faisait office de personnage central.

Le même Castellucci, lorsqu’il met en scène Parsifal, en propose une version sadomasochiste qui aurait fait la joie du marquis de Sade.

castellucci-Parsifal

Le week-end dernier, Castellucci présentait à la Monnaie à Bruxelles deux représentations de Schwanengesang D744 de Schubert (le chant du cygne). Cette fois, c’est le public qui se fait copieusement insulté. Lorsque l’actrice française Valérie Dréville arrive sur scène, en rage et en pleurs, elle s’en prend aux spectateurs : « Qu’êtes-vous venu voir ? Que regardez-vous ? » A la demande de Castellucci, elle injurie les gens venus assister à ce « concert » : « Bande de connards, d’enculés de merde. » A Bruxelles comme à Avignon, où le spectacle fut présenté pour la première fois, des spectateurs ont quitté la salle. Mais on se demande comment il se trouve encore des gens pour payer pour les « spectacles » d’un tel usurpateur qui est une insulte vivante à la culture.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

11.5 % 35 350 € manquants

4650 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021

 

MPI subit des attaques sans précédents, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :