Autre triomphe de ces élections européennes, celui du célèbre pro-Brexiter Nigel Farge,  son Parti du Brexit arrive largement en tête. Ce résultat confirme la volonté des Britanniques de sortir de l’Union Européenne. Et c’est une défaite cuisante pour les deux partis traditionnels du Royaume-Uni, les Travaillistes et les Conservateurs.

Après l’annonce, vendredi 24 mai, de la démission du premier ministre Teresa May, incapable de réaliser le Brexit, les électeurs ont lourdement sanctionné le Parti conservateur relégué à la 5e place avec seulement 8,71% des suffrages.

Si le Parti travailliste fait mieux il ne reporte quand même que 14,05% des suffrages et sort affaibli et divisé de ces élections, toujours à cause du Brexit. Jeremy Corbyn, son leader, n’a cessé de louvoyer avec le Brexit pour ne pas contrarier les pro-Brexit, pourtant minoritaires au sein de son parti.

Le Brexit Party de Nigel Farage arrive donc en tête, comme prévu, avec 31,6%, soit plus d’un tiers des suffrages, plus que le Parti conservateur et le Parti travailliste réunis.

Fort de cette victoire et de 29 sièges au parlement européen, Nigel Farage a annoncé qu’il voulait voir sa formation impliquée dans les négociations sur la sortie de l’UE, et que son parti se préparait à des législatives.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. pamino says:

    Il s’appelle Farage, prononcé à la française. Il ne s’appelle pas Farge.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !