Deux islamistes âgés d’un trentaine d’années, barbus et vêtus «normalement», ont semé le trouble le 10 novembre dans le Carmel de Verdun, une communauté religieuse composée de dix carmélites, rapporte l’Est Républicain.

Les deux individus avaient été accueillis par les très naïves sœurs du Carmel de Verdun (qui ont oublié les règles d’isolement des carmélites) qui les ont invités à assister à l’office religieux. Les deux hommes en ont profité pour prier en arabe pendant les vêpres et exhorter les religieuses à se convertir à l’islam !

«Ils sont rentrés, une sœur les a accueillis et elle a discuté avec eux», a confié l’évêque de Verdun, Monseigneur Gusching, dans les colonnes du quotidien régional, qui rapporte l’incident ce 17 novembre. La religieuse a indiqué aux deux hommes que l’office allait commencer. «Ils lui ont demandé s’ils pouvaient aller dans la chapelle», a expliqué l’évêque, ajoutant que la sœur avait répondu favorablement à leur requête.

Une fois à l’intérieur, les deux hommes ont alors «prié en arabe pendant les vêpres», puis ont menacé les religieuses : «Si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer.»

Avant de quitter les lieux – en remerciant la sœur pour son accueil – l’un des deux hommes a inscrit «Allah Akbar» sur le livre d’or du carmel, selon le procureur de la République de Verdun.

Les deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue dans les locaux du commissariat le 11 novembre, à la suite d’un signalement effectué par un prêtre diocésain. Ils seront jugés en avril prochain pour violences volontaires aggravées, les violences étant dans ce cas psychologiques.

En effet, si aucune violence physique à l’encontre des sœurs n’a été constatée, les religieuses n’en demeurent pas moins «très touchées par cet événement», selon Monseigneur Gusching.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :