Voilà une citation que les media à forte diffusion ont bien peu relayée. Et pourtant, elle est très importante et, à ma connaissance, n’a été contestée par aucun médecin spécialiste des maladies infectieuses respiratoires. Mais néanmoins, notre gouvernement, depuis le 14 mars 2020, date à laquelle il a annoncé le 1er confinement, n’en a pas tenu compte à l’époque et quasiment pas ensuite.

Voici ce qu’a dit Philippe IZARD, à propos de quelques joueurs professionnels de rugby testés positifs au sars-cov 2: Le rugby “est un sport qu’on pratique en plein air, ce qui est très favorable en terme de contagion parce qu’on sait que c’est surtout dans les milieux confinés que se propage le virus.”

Ainsi, en confinant (sous la menace de lourdes amendes) presque tous les Français (seuls certains Français d’Outre-Mer en ont été exemptés car les territoires dans lesquels ils habitent bénéficient d’une certaine autonomie en matière de santé ou de libre circulation), le gouvernement n’a fait qu’aggraver l’épidémie. Avec les autres décisions que ce même gouvernement a pris: interdiction pendant de longs mois de visiter les proches malades, utilisation abusive et souvent criminelle du rivotril (produit contre-indiqué pour les malades souffrant d’insuffisance respiratoire), interdiction du traitement du Professeur Raoult alors qu’il est sans danger (sauf pour les personnes souffrant de graves troubles cardiaques) et discrédit par l’intermédiaire des media à large diffusion (BFM, France info, France télévision etc) des autres traitements (Ivermectine, vitamine D et E notamment, mais aussi C, peut-être l’artemesia, dont l’efficacité est actuellement étudiée par l’institut de recherche Max-Planck), refus de la proposition de groupes industriels de fabriquer en urgence des respirateurs artificiels, transfert de malades ou lieu de transférer les respirateurs artificiels là où on en avait besoin, ce qui aurait été plus rapide, moins couteux et moins dangereux pour les malades et le personnel d’accompagnement, fermeture de centaines de lits d’hôpitaux en pleine crise sanitaire, cela a occasionné un taux de mortalité très largement supérieur à la moyenne mondiale (1,6 pour mille habitants contre 0,5 pour mille habitants du 1/1/2020 au 25/5/2021).

Quant à la mortalité générale, ce n’est pas mieux: en France, 9,1% de décès en plus en 2020 par rapport à 2019 et une nouvelle hausse de 0,2% entre la période du 1/1/2020 au 10/5/2020 et la même période de 2021. Et une baisse supplémentaire de la natalité observée de décembre 2020 à février 2021 due au 1er confinement (17 mars 2020 au 11 mai 2021). Sur ces trois mois, on a compté 17 000 naissances de moins que de décembre 2019 à février 2020.

En démographie comme dans bien d’autres domaines (terrorisme, forte criminalité et drogue notamment), le bilan du gouvernement de M. Macron est catastrophique et même effroyable. Mais pouvait-il en être autrement puisque ce gouvernement méprise les commandements de Dieu (avortements, euthanasies (dénommées hypocritement sédations continues jusqu’à la mort), unions contre-nature favorisées, recherches sur les embryons, faux vaccins fabriqués ou testés avec des tissus d’embryons avortés, terroristes libérés pendant le confinement, soins gratuits accordés aux clandestins par la CMU etc.).

Ce qu’il faut faire: nous opposer à toutes ces mesures dans notre vie quotidienne, les dénoncer inlassablement et prier Dieu pour qu’il vienne à notre aide.

G. Paume

Photo: blason de Toulouse.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :