coeur-artificiel

Opéré il y a six mois, le deuxième malade du professeur Daniel Duveau du CHU de Nantes, va très bien. Le premier patient, qui avait reçu le coeur artificiel “Carmat” en décembre 2013, n’avait survécu que 74 jours.

Le coeur artificiel conçu par le professeur Carpentier, avec le concours des ingénieurs de Matra, représente la véritable alternative à l’équivoque toujours prégnante des greffes d’organes, qui reposent toujours sur la mort d’un autre.

C’est un succès médico-industriel français unique au monde. Le Carmat est une bio-prothèse qui fonctionne exactement comme un coeur normal, sans troubles de la coagulation, performance exceptionnelle.

Reste à espérer que les pouvoirs publics français sauront assurer le financement de cet outil promis à un très bel avenir, pour lui éviter de tomber dans l’escarcelle des financiers américains.

Docteur Luc Perrel

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

L'UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)
Réservez votre place ! Venez en famille !

Les commentaires sont fermés

L’UDT du Pays Réel organisée par CIVITAS
se déroule du 17 au 19 juillet
au Puy-en-Velay (43)


Réservez votre place ! Venez en famille !

%d blogueurs aiment cette page :