ecoliere-musulmane

Suisse – Le canton de Bâle-Campagne vient de statuer qu’il ne serait plus permis à des élèves de refuser de serrer la main d’une enseignante en évoquant leurs convictions religieuses.

La controverse était née après que des élèves musulmans refuse de serrer la main de leur enseignante. Médiatisé, le phénomène s’était reproduit dans plusieurs écoles. Des adolescents musulmans, qui vivent en Suisse depuis plusieurs années, avaient déclaré que leurs croyances religieuses ne leur permettaient pas de toucher la main d’une femme.

A l’avenir, les parents ou les responsables légaux des élèves qui refuseront de se conformer à la nouvelle directive risquent une amende de plusieurs milliers de francs suisses.

Le département de l’Instruction publique du canton de Bâle-Campagne a publié un communiqué. « L’intérêt public concernant l’égalité entre femmes et hommes aussi bien que l’intégration de personnes étrangères l’emportent largement sur la liberté de croyance des élèves », y est-il écrit.

De son côté, le président du Syndicat des enseignants romands, Georges Pasquier, a déclaré que la pratique de la poignée de main n’est pas du tout généralisée dans les écoles en Suisse.

niqab-suisse

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :