Au large de la mer Baltique dans la région de Raseborg en Finlande , une île réservée aux femmes sert de quartier général à l’enclave féministe SuperShe.

La fondatrice de la communauté SuperShe, Kristina Roth, a acheté l’île en septembre 2017 pour donner à son réseau de femmes une base.

En 2015, selon Forbes, Matisia Consultants, entreprise de consultance de Kristina Roth, se classait à la septième place de la liste des entreprises connaissant la croissance la plus rapide. Le chiffre d’affaires de l’entreprise s’élevait alors à 45 millions de dollars. Elle l’a vendu un an plus tard et a lancé SuperShe.

Kristina Roth n’a pas lancé SuperShe sous la forme d’une entreprise (pas un dollar de chiffre d’affaires n’a été réalisé depuis sa création), mais en tant que communauté de réseautage féministe.

La communauté SuperShe a tenu quatre “retraites” avant l’achat de l’île. Deux à Hawaï, une à Turks and Caicos, et la quatrième en juin dernier sur l’île Necker de Richard Branson, en présence du co-fondateur de Virgin. Le richissime propriétaire des lieux avait exceptionnellement été admis à assister à cette assemblée exclusivement féminine.

La communauté SuperShe est très sélective. Et réservée à des femmes qui ont de gros moyens financiers. Kristina Roth parle de de “femmes financièrement et émotionnellement indépendantes”. En effet, le séjour d’une semaine sur l’île SuperShe (utilisée depuis juin 2018) coûte en moyenne entre 3.000 et 6.000 euros. Et même si vous avez les moyens de vous l’offrir, il faudra d’abord passer un entretien avec Kristina Roth pour exprimer vos motivations à intégrer l’île. Sur 7.000 candidatures, seules 140 femmes ont été sélectionnées pour l’instant.

Kristina Roth sur son île interdite aux hommes

Certains mouvements féministes accusent la communauté d’être une colonie élitiste, conçue spécifiquement pour les femmes fortunées.

Dans le contexte de folie collective de notre monde moderne, une autre polémique a surgi. L’initiative de Kristina Roth est aussi la cible de critiques de mouvements… transgenres car la communauté SuperShe n’a jusqu’ici pas accepté de candidature d’un transgenre se considérant femme.

Kristina Roth a toutefois déclaré que toute personne s’identifiant en tant que femme peut poser sa candidature…

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 commentaires

  1. pamino says:

    Plus ça change … Il faut absolument qu’un nouvel Aristophane se trouve pour composer une nouvelle Thesmophoriazusæ là-dessus, de nos jours peut-être comme musical.

  2. Heureusement que ces connasses ne se reproduisent pas, puisqu’elles ne veulent pas d’hommes (sauf les milliardaires qui les financent!). D’ailleurs les enfants des féministes sont ultra anti-féministes. C’est pire que d’avoir des parents alcooliques.

    • Soupape says:

      Evidemment, avoir une mère … qui ne vous chérit pas …
      on n’a pas envie d’avoir ça comme épouse, … après …

  3. Eh bien ça n’a pas dérangé grand monde d’avoir pendant des siècles des lieux exclusivement masculins.
    Et puis un jour le boomerang te revient à la figure.
    Eh bien voilà, y avait qu’à le lancer moins fort, moins loin

    • Encore un commentaire qui prouve que le féminisme est une vengeance (financée par le grand capital pour diviser), pas un mouvement de libération… Il faut etre aveugle pour ne pas voir que les hommes portent depuis toujours d’autres chaines que les femmes, mais toutes aussi lourdes!

    • Paul-Emic says:

      il y’a jamais eu de lieu exclusivement masculin hors les couvents qui avaient leurs pendants féminins ou quelques locaux essentiellement religieux. Mais on aurait dû .

  4. Paul-Emic says:

    un non événement de luxe qui ne signifie rien d’autre que la mysoandrie de ces coincées du cul. Qu’elles y restent sur leur ile. Au passage on se demande ce que fout l’Etat dont depend cette ile Etat certainement bardé de lois égalitaristes et anti discrimination à la con. Je propose d’organiser un charter d’ingénieurs et de spécialistes de Victor Hugo pour leur rappeler le sens des réalités. Je suis sûr que si on creusait on les decouvrirait immigrationnistes forcenées

  5. Cadoudal says:

    elles veulent sans doute restaurer le Carmel , pour avancer sûrement et rapidement dans la voie du salut chrétien .

    avec vœu de chasteté , clôture sévère, éloignement des occasions de péché. .

  6. Aube de la Force says:

    Lutte des classes, lutte des sexes; le Diable, grand diviseur,doit se réjouir.

  7. MA Guillermont says:

    Kristina :
    Kristian
    Forme scandinave de Christian
    Vient du latin christianus , signifie disciple de Christ de Kristen …Messie , oint , sacré .

    Roth :
    Thor
    Guerrier puissant et arrogant , fils d’Odin , Dieu du Tonnerre dans la mythologie scandinave …

    Il est aisé de comprendre l’idéologie anti vie de cette sorcière patentée au patronyme d’emprunt, une Vipère !
    L’esprit de cette femelle serpent est reptilien, comme sa face .
    Cette femme se prend pour une déesse , pathétique .
    Une psychopathe de plus !
    L’argent et tous les excès les ont rendus fous dangereux ! Des taré(e) à virer au milieu des ourses impitoyables comme elle et sa fin de civilisation au cerveau détraqué !