Elle avait résisté à toutes les guerres, à toutes les révolutions, à tous les bombardements, pendant plus de mille ans… Notre-Dame-de-Paris, ce symbole de la France chrétienne, est en train de partir en fumée.

Sa flèche du XIIIe siècle, détruite à la Révolution et reconstruite par Violet-le-Duc, sa magnifique charpente du XIIe et XIIIe siècles, ne domineront plus Paris. 

C’est un pan du patrimoine culturel, architectural, sculptural, historique, mais surtout religieux de France qui s’écroule. Peut-être est-ce là un symbole de la désagrégation du catholicisme en cette terre de chrétienté, fille aînée de l’Église, en Occident, au Vatican même…

En deux mois, c’est aussi la 7e église de France qui brûle…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

22 commentaires

  1. Bernard Lh says:

    La France (jadis) catholique continue sa descente aux enfers entraînée par la république maçonnique et Notre-Dame en brûle de douleur…

    • Miche says:

      Pourquoi s’attaque t-on si fanatiquement aux Catholiques ? Il paraît que le diable s’attaque à ceux qui ne veulent pas marcher avec lui……. et les Catho. ont Jésus comme Seigneur et Sauveur.

      Le diable est en colère. Il sait que son temps achève. Il fait de l’over time…..
      Mais il sera peut-être surpris. Cela redonnera peut-être la Foi……….

  2. Yann Esteveny says:

    Les profanations des églises en France se succédaient ces dernières années dans un silence médiatique digne de la Pravda communiste de l’URSS. A cela vient s’ajouter ce soir l’incendie de Notre Dame de Paris. Evidemment c’est toute la réelle identité française construite depuis vingt siècles qui est visée et atteinte.
    Mais à quoi bon des églises et des cathédrales dans un pays qui n’a plus la foi ! A cette foi catholique qui a permis à un peuple de bâtir de tels monuments au cours des siècles a succédé depuis la Révolution Française une population qui porte essentiellement une idéologie maçonnique destructrice du pays.
    A une population qui a œuvré pour construire du beau et du grand pour servir sa population dans le respect de Dieu à travers les siècles, succède une population qui filmera de son smartphone la destruction de ces temples et s’émerveillera des « oeuvres » décadentes que les medias lui serviront.

    Ce n’est pas la destruction de Notre Dame de Paris qui m’attriste mais la certitude qu’il n’y a même plus assez d’âmes dans ce pays pour comprendre les réelles raisons et la réelle portée de cette destruction.

    • balaninu says:

      Merci pour ce commentaire ô combien réel et tout-à-fait dans mes idées.

    • Miche says:

      On verra ce que Dieu sortira de tout cela….Car IL change le ”mal” en ”Bien”…..IL est au contrôle de tout…..SES plans et ses Voies sont au-dessus des nôtres….
      .Et le Bien finit toujours par TRIOMPHER……Jésus a été tué, mais IL est RESSUSCITÉ! Nous sommes en pleine semaine Sainte…

  3. Walker Fiamma Corsa says:

    J’ en suis malade ! Même lors des attentats du Bataclan ou de Nice je n’ ai jamais éprouvé une si grande tristesse.

  4. Cadoudal says:

    symbole de la destruction de la religion catholique par la Révolution de Vatican II,
    la magnifique cathédrale bâtie avec ferveur par st Louis part en flammes.

    un signe du Ciel .

    on ne sera pas capable de la rebâtir. : il n’y a plus de st Louis, il n’y a plus assez de catholiques.

    • JOHAN says:

      Oui, c’est ainsi qu’il faut comprendre cet événement. Ces cathédrales n’ont pas été construites pour le sinistre culte vaticandeuxien. Elles s’en vont…

  5. alexderome says:

    J étais sur place cet après-midi car je voulais aller me recueillir devant la Sainte-Couronne. En raison de la file, je suis allé au jardin d’où Luxembourg. J’ai vu un panache de fumée s’élever. En allant vers Saint-Michel, la cendre tombait du ciel. Terrible vision apocalyptique de voir s’embraser Notre-Dame. Je suis encore bouleversé. J’y étais il n’y pas si longtemps, assister à une messe avec Mgr Aupetit.

  6. JP DAVIN says:

    Bonsoir. Vous indiquez : En deux mois, c’est aussi la 7e église de France qui brûle…
    En dehors de Notre Dame de Paris et de l’église en bois à Grenoble dont la presse régionale a dit quelques mots, quelles sont les autres églises qui ont brûlé ?

  7. Au moins Macron ne peut plus la vendre …

  8. raslebol says:

    Les Français qui veulent aider à la “restauration” feraient bien de donner directement à la Cathédrale de Paris et non à une Fondation du patrimoine qui risque de ne pas attribuer l’intégralité des sommes versées aux travaux de ladite Cathédrale. Il suffit de voir que pour le loto du patrimoine seulement 10% était reversé. Le restant ponctionné pour des remboursements divers dont des taxes bien sûr !!!!

    Un religieux était chez Bourdin ce matin et a donné les coordonnées sur lesquelles verser des dons. Comptes de la Cathédrale de Paris pour la France et l’étranger.

    Il n’y a aucune confiance à avoir en Macron qui aime piller la France.

  9. Il est bon de faire des analyses de la crise qui nous touche, mais il est primordial d’agir. Notre action doit se faire avant tout par notre conversion personnel par la prière et la pénitence. Ensuite par l’apostolat auprès de ceux qui nous entoure…

  10. Fabrice says:

    Matines de ce matin :
    “J’ai quitté ma maison, abandonné mon héritage, livré le bien-aimé de mon âme, aux mains de ses ennemis. – Mon héritage est devenu pour moi comme un lion dans la forêt [la forêt de la charpente de Notre-Dame?]; il a élevé la voix contre moi, c’est pourquoi je le déteste. – Mon oiseau est pour moi un oiseau bigarré [= qui va à la fois au vrai Dieu et aux idoles…], m’est-il un oiseau d’une seule couleur ? [ par opposition aux LGBT] – Venez, réunissez-vous toutes, bêtes du pays, accourez pour dévorer [comme des flammes…]. Des pâtres nombreux ont ravagé ma vigne, foulé aux pieds mon champ [messes sacrilèges, cultes musulmans à Notre-Dame même, etc.], ils ont changé ma part de choix en désert solitaire [on voit le résultat ce matin après Matines…]. Ils en en font un lieu de désolation [!…], qui a pleuré à mon sujet [!…]; – tout le pays est grandement désolé [!…], car personne n’y pense cordialement [sic…].

    A méditer…

  11. balaninu says:

    J’y vois un signe du Ciel !
    Pourquoi ne pas avoir écouté ce qu’a dit la Très Sainte Vierge à la Salette ? ce n’est que le début ! Evidemment ce que Notre Dame a dit, ne plaît pas, n’a jamais plut. Et Paris la Sodome, brûlera, sera détruite et Marseille sera engloutie… hum pas très réjouissant…
    Les églises sont vides, qui prie devant le Saint Tabernacle ? Les prêtres…..

    Merci @raslebol pour les indications de versements….

    Pour ceux qui se réjouissent ou y voit dans la même lignée une “punition”, qu’ils se regardent !
    A ce propos, je vais redire : la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe
    et
    plus spirituellement : le règne de Satan est dû à la mollesse des chrétiens (St Pie X)

    Alors, attachons-nous à notre chapelet, récitons le Rosaire ce passeport du Ciel, et avec lui nous vaincrons comme à Lépante.

  12. Daniel Daflon says:

    Principe n° 1 : Ne pas donner le moindre euro à l’Etat pour les raisons évoquées précédemment.
    L’Etat a t il les moyens financiers pour reconstruire cet édifice à l’identique ? Compte tenu des sommes exorbitantes (Plus de dix milliards d’euros) distribués à ses amis africains, macron avait indiscutablement largement les moyens de financer la restauration de l’édifice, sans compter les très nombreux monuments qui auraient pu aussi bénéficier de cette manne. Mais nous savons tous que, pour ce macron, les étrangers passent bien avant les Français et leur patrimoine.
    Je lis : « En deux mois, c’est aussi la 7e église de France qui brûle »…
    C’est vrai qu’il y a de quoi s’interroger !… Mais il faut attendre les résultats de l’enquête. Ceux ci seront ils vrais et impartiaux ? C’est une autre question qui pourrait être gênante pour certains. Une sécurité incendie électronique digne de ce nom était elle en fonction au moment du sinistre ? Des produits inflammables utilisés pour les travaux étaient ils stockés à cet endroit ? Des câbles électriques passaient ils par cet endroit ? L’édifice était il assuré ? Dans ce cas, l’aspect financier serait donc réglé.
    Les enquêteurs vont devoir répondre à ces questions et à bien d’autres.

    • alexderome says:

      oui vous avez raison, les fonds il fallait les récolter avant, rappelez-vous l’idée de Bern de faire payer l’entrée pour financer les frais faute d’avoir reçu les financements

  13. Soupape says:

    C’est un signe du Ciel

    1 – Au moment où mcroan,
    allait débiter aux Français … ses calembredaines électoralistes,
    Dieu l’a vidé du micro, … et lui a montré … la porte !

    mcroan a ensuite fait semblant d’aller verser … des torrents de larmes de crocodile …
    avec tous les fromassânes partisans … de l’athéisme universel
    dont les principaux intérêts … consistent en élections … leur permettant de se caser …

    Surtout, il ne faut pas que le gouvernement …
    se mêle de financer la RESTAURATION de la Sainte Cathédrale de Notre Dame de Paris,

    BAS LES PATTES !!!

    2 – Le signe du Ciel a aussi un autre sens.

    Français, vous avez abandonné Dieu.
    Mais avez-vous pensé … à ce qui pourrait vous arriver … si Dieu vous abandonnait ?

  14. alexderome says:

    Présent hier, j’ai eu cette pensée sur la phrase de Jésus concernant le temple de Salomon, en trois jours il pouvait le reconstruire. Ça m’est passé par l’esprit. Oui c’est grave ce qui s’est passé, mais il y a une chose encore plus terrible, c’est la destruction de l’Église actuelle par la faute à Vatican II.

  15. Sancenay says:

    Quelle que soit l’origine, volontaire ou non, du sinistre qui a ravagé l’admirable phare de la Chrétienté, déjà volé en son temps à celle-ci, et qui a suspendu un temps le souffle du coeur de la France, ne peut-on pas, en effet y voir un signe du Ciel, un impérieux appel à notre communauté nationale, et à l’humanité même, ainsi que pour chacun d’entre nous à changer de cap ?
    Pour notre civilisation chrétienne, le feu n’est-il pas le symbole même de l’enfer, de la victoire absolue et du triomphe du diable ?
    Ce feu même qui dévore et ruine par pans entiers notre Patrie, notre communauté humaine même à l’échelle du monde.
    Ce feu qui a couvé longtemps depuis plus de deux siècles et qui explose désormais comme un feu d’artifice final qui atteint toutes les sphères de la vie de chacun.
    Ne s’immisce-t-il pas dans les familles, détruit jusqu’à celles-ci, dévore les lieux d’amour et d’affection.
    Notre maison commune à tous les hommes de bonne volonté, l’amour même que nous a laissé le Christ, en sacrifice de sa vie, est soumise au péril de ce feu satanique.
    L’amour du beau, du bien est livré aux flammes. Le mariage, cellule de base de la société, mais aussi charpente de la famille a été poussé au brasier. La vie même en son début est précipitée sans vergogne aux fours des avortoirs et il en est de même pour sa « fin » présumée.
    Oui, l’heure est grave et seule l’Espérance authentique peut sauver l’humanité même dont la survie est en cause parce qu’elle est la proie du diable.
    L’homme a voulu braver la Loi de Dieu, renverser l’ordre conçu par Lui. Voilà, en effet « l’aboutissement».
    Qu’il s’agisse d’une cathédrale si prestigieuse soit-elle, somme toute, sensiblement moins bien sécurisée, que la première « œuvre d’art » blasphématoire, ou qu’il s’agisse de nos familles ou le respect même de l’institution, si ce n’est des parents se fait rare.
    Tout est menacé de mort certaine.
    Et l’on ne peut pas être pour le triomphe du diable, pour la réification de l’être humain, pour sa consommation, pour sa consumation même, et « en même temps » pour son élévation spirituelle jusqu’au salut de son âme.
    Comme on ne peut pas être pour la consommation de la famille et sa sauvegarde.
    C’est en quoi l’Espérance ne doit pas être, en sus, subvertie et trahie. Elle ne peut être nourrie que par la vérité et la justice.
    Et c’est consciemment ou non, mais souvent beaucoup plus consciemment qu’on ne le relate, le sentiment que le peuple de France à travers les « gilets jaunes » a voulu exprimer.
    Il aurait été sage et prudent de se hâter de respecter ceux-ci et de les entendre. En commençant au moins par respecter la vérité et reconnaître toutes celles, concrètes, qui en découlent.
    Un père de famille ami, pourtant fervent catholique, qui pensait sans doute « protéger » les siens de ce combat homérique, que lui-même reconnaît avoir souvent fui, me disait : la vérité n’existe pas…
    C’est bien tout le problème…
    A partir du moment où la vérité n’existe plus, tout et son contraire peut se produire librement. Tout peut se consumer dans les flammes infernales : que ce soit une cathédrale, ou l’Eglise même, par la faute, voire la malice, des hommes. C’est bien d’ailleurs le sens du dernier message du Pape Benoît XVI au sujet du « feu » de la pédophilie.
    L’heure n’est donc pas aux mièvreries ni aux lamentations soumises aux cyniques écrans de fumée, si précipitamment entretenus, mais au courage de l’Espérance authentique qui ouvre la voie à la justice par la vérité.

    Bonnes et saintes fêtes de Pâques, bientôt, à tous.

  16. chellal says:

    Tout ce qui témoigne de l’histoire de l’humanité et de ses réalisations grandioses pour l’ élevation spirituelle méritent respect et admiration, tout le monde est touché par cette perte, catholique ou non !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !