Selon les résultats donnés par la Commission électorale de Damas le 17 avril, chacun des 200 candidats de la liste d’Union nationale, formée par le parti du président Assad, le Baas, et d’autres petits groupements alliés, a obtenu un siège au Parlement.

La Chambre des députés rassemblant 250 membres, le président syrien peut donc dès lors s’appuyer sur une majorité incontestable de son parti.

Le taux de participation a approché les 58 %. Seuls les électeurs résidant dans les territoires contrôlés par les forces gouvernementales étaient habilités à voter. C’est la seconde fois depuis le début de la crise déclenchée en Syrie en 2011 qu’un nouveau Parlement est élu.

En juin 2014, se sont déroulées les dernières élections présidentielles. Le Baas avait alors recueilli 88,7 % des voix. Les législatives ont eu lieu le 13 avril dernier.

Sources : https://daserwachendervalkyrjar.wordpress.com

http://parstoday.com

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :