taubira-cinepride

MPI vous avait signalé la suppression par la région Pays de Loire de sa subvention de 5.000€ au festival LGBT Cinépride en raison de son soutien à la GPA.

Mais le lobby LGBT a suffisamment tissé sa toile pour trouver ailleurs l’argent perdu. Le Conseil Départemental a donc accordé les 5.000 € manquants, en plus de ses 1.500€ annuels. D’autre part, les mairies de Rezé et Couëron ont offert chacune la somme de 500 €. Quand on aime, on ne compte pas l’argent du contribuable.

On ne sait pas si l’ancienne garde des sceaux Christiane Taubira a sorti un quelconque euro de sa poche personnelle, mais elle a généreusement offert sa personne et s’est rendue à Nantes le lundi 30 mai avec une escale pour afficher son soutien au festival LGBT.

« Je suis ici pour exprimer ma solidarité aux organisateurs du festival. Cette expression culturelle et artistique, qui met sur le devant de la scène des films qu’on ne peut voir ailleurs, se doit d’être acccompagnée. Je souhaite que la collectivité régionale se hisse à la hauteur de nos belles institutions, de celles qui sont capables de comprendre que le débat est nécessaire à la vitalité démocratique. »

Bref, Taubira considère une fois de plus que les initiatives du lobby LGBT doivent être réalisées non pas sur base des moyens financiers qu’il peut rassembler parmi ses sympathisants mais grâce à l’argent du contribuable qui doit être détourné de sa vocation pour contribuer à continuer le travail de sape de la société.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :