Theresa May, l’actuel premier ministre britannique, choisit la ligne du hard Brexit :

« Nous ne choisirons pas la solution à moitié dedans, à moitié dehors »

a-t-elle expliqué lors de son intervention d’aujourd’hui au sujet du plan concernant le Brexit.

Le Royaume-Uni sortira totalement de l’Union Européenne donc également du marché commun :  pas d’adhésion « partielle » à l’UE. Londres en revanche à l’intention d’avoir avec ses partenaires européens un échange « le plus libre possible ».

“Le Brexit signifiera la sortie du marché unique européen”,

a souligné le Première ministre britannique.

Par ailleurs, elle souhaite contrôler qui vient sur son territoire : 

« l’immigration est trop importante. » « Nous voulons pouvoir contrôler qui vient de l’Union Européenne chez nous. »

Elle fait donc une priorité du contrôle des frontières et réclame un nouvel accord douanier avec l’UE :

“Je ne veux pas que le Royaume-Uni soit membre de la politique commerciale commune et je ne veux pas que nous soyons liés aux tarifs extérieurs communs.” “Nous continuerons d‘être des partenaires fiables”, a ajouté Theresa May.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :