Theresa May, l’actuel premier ministre britannique, choisit la ligne du hard Brexit :

« Nous ne choisirons pas la solution à moitié dedans, à moitié dehors »

a-t-elle expliqué lors de son intervention d’aujourd’hui au sujet du plan concernant le Brexit.

Le Royaume-Uni sortira totalement de l’Union Européenne donc également du marché commun :  pas d’adhésion « partielle » à l’UE. Londres en revanche à l’intention d’avoir avec ses partenaires européens un échange « le plus libre possible ».

“Le Brexit signifiera la sortie du marché unique européen”,

a souligné le Première ministre britannique.

Par ailleurs, elle souhaite contrôler qui vient sur son territoire : 

« l’immigration est trop importante. » « Nous voulons pouvoir contrôler qui vient de l’Union Européenne chez nous. »

Elle fait donc une priorité du contrôle des frontières et réclame un nouvel accord douanier avec l’UE :

“Je ne veux pas que le Royaume-Uni soit membre de la politique commerciale commune et je ne veux pas que nous soyons liés aux tarifs extérieurs communs.” “Nous continuerons d‘être des partenaires fiables”, a ajouté Theresa May.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :