Il y a près d’une quinzaine de jours, Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine et porte-parole de François Fillon, faisait parler de lui dans le cadre de soupçons de fraude fiscale.

Mais un blog tenu par un journaliste de L’Express nous apprend quelque chose de plus surprenant. Alors que les médias dominants tentent de nous faire passer François Fillon pour un candidat “catho” – ce dont personne ne s’était aperçu lorsque celui-ci était Premier ministre -, il apparaît que son porte-parole Thierry Solère, 45 ans, “a été initié à la Grande Loge Nationale Française (GLNF) le 10 décembre 1998 et y a été très actif pendant dix-sept années“.

“Initié très jeune, à 27 ans (beaucoup attendent la quarantaine), Thierry Solère devait être bien motivé, car il a déposé une candidature spontanée (la pratique la plus courante est d’être parrainé). En recevant la lumière au sein de la Loge «La Tierce Sacrée n°777», il découvre sur les colonnes de cet atelier un politique bien connu: Pierre-André Périssol, ancien ministre du Logement des Gouvernements Juppé I et II (1995-1997). S’y trouve également l’attaché parlementaire d’un sénateur de droite (aujourd’hui LR). Frère assidu de cette loge de la Province maçonnique «Lutèce», l’apprenti Thierry Solère gravit relativement vite les trois premiers grades maçonniques : il passe compagnon le 16 mars 2000 et est élevé Maître Maçon le 7 juin 2001. Le désormais membre à part entière devient ensuite officier de la loge: Hospitalier en septembre 2001, Secrétaire en 2005 et en 2008, Deuxième Surveillant en 2009 (encadrement des apprentis qui viennent d’être initiés) et Premier Surveillant en 2010 (encadrement des compagnons). En 2009, le frère Solère s’affilie à une seconde Loge: «L’Eternelle Lumière 1769». Si Thierry Solère n’a pas de parrain lui-même, il a régulièrement pratiqué le parrainage afin d’augmenter le nombre de frères de sa loge, en 2005, en 2008 et deux fois en 2009, dont un jeune responsable UMP et un maire-adjoint à Boulogne-Billancourt. Selon ma source, il aurait même parrainé deux autres politiques dans une loge différente (Xénophane, à l’Orient de Limoges), un proche collaborateur et un ex-maire-adjoint de Boulogne-Billancourt. Après une vie maçonnique intense, le frère Solère portant le matricule 52333 a démissionné le 10 novembre 2015. Il a donc traversé la grande crise de la GLNF: de 2009 à 2012, cette obédience, qui avait la réputation d’être à la fois de droite et affairiste, est entrée en rébellion contre son Grand Maître qui affichait son soutien sans réserve à Nicolas Sarkozy, obédience qui a même été placée sous administration judiciaire pendant deux années.”

On savait déjà François Fillon très proche de Henri de Castries, l’actuel président du Bilderberg. Décidément, le drôle de “catho” François Fillon sait s’entourer.

Ceci dit, du PS au Front de Gauche en passant par le Front National ou les Verts, la franc-maçonnerie est désormais partout chez elle dans ces partis républicains…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :