La Cour Européenne des droits de l’homme, dans un litige qui concerne deux personnes aspirantes transsexuelles, a condamné la France parce que, selon les lois françaises, le changement de sexe à l’état civil ne peut advenir qu’après une opération chirurgicale de « rectification sexuelle. »

Les États, selon la Cour, ont

« une marge de manœuvre limitée quand sont en cause l’intégrité physique et l’identité sexuelle des citoyens. Le fait de subordonner la reconnaissance de l’identité sexuelle des personnes transgenres à la réalisation d’une opération ou d’un traitement stérilisant qu’elles ne veulent pas subir équivaut à subordonner le plein respect de la vie privée à la renonciation du plein respect de l’intégrité physique. »

Dans les cas soumis aux juges de la Cour Européenne il s’est créé dit-elle

« une rupture dans le juste équilibre entre les intérêts généraux et ceux individuels que les États sont tenus de respecter. La condition d’irréversibilité de la transformation de l’apparence physique doit être considérée comme un manque de respect de la part de l’État à son obligation de garantir le respect de la vie privée. »

En bref, pour changer de sexe il suffit de le penser. La Cour Européenne des droits de l’homme, et on le savait déjà mais ceci en est une nouvelle preuve, est une courroie puissante de transmission de la théorie du genre à l’état pur selon laquelle pour être homme ou femme il suffit de se percevoir tels.

Et elle ose parler de « juste équilibre » alors qu’on est en plein déséquilibre…

Francesca de Villasmundo

http://www.ansa.it/europa/notizie/rubriche/altrenews/2017/04/06/corte-uenessun-obbligo-operazione-per-cambio-sesso-anagrafe_b06a8936-4bb4-4a61-9992-7d767d1aba72.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :