kiev-mpii

Dans la guerre qu’il mène contre la Nouvelle-Russie, le temps presse pour l’Etat ukrainien. Il lui est absolument nécessaire de régulariser la situation dans le Donbass et ses relations avec la Russie avant l’hiver pour éviter que les actuelles difficultés du pays ne se transforment en un désastre économique et social pouvant provoquer une nouvelle révolution du « Maïdan ». En effet, une chute vertigineuse de l’économie ukrainienne, déjà amorcée, s’annonce inévitable si aucune solution n’est trouvée pour pacifier le Donbass et réconcilier sa population avec celle du reste du pays.

Rappelons que Donetsk (un million d’habitants) est la première ville industrielle d’Ukraine, que le Donbass est le principal pourvoyeur de charbon du pays et que l’approvisionnement du pays en gaz russe n’est toujours pas rétabli. C’est donc sans surprise que la production industrielle de l’Ukraine a baissé de 5 % en juin 2014 par rapport à juin 2013 et de 12,1 % en juillet 2014 par rapport à juillet 2013. 80 % des mines de charbon du Donbass sont aujourd’hui fermées à cause des opérations militaires. La gravité de la situation est telle que le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a signé avec l’Afrique du sud un contrat de livraison d’un million de tonnes de charbon afin d’assurer la production d’électricité dans le pays. Car si 47 % de l’électricité ukrainienne proviennent de l’énergie nucléaire, 53 % sont produits par des centrales au gaz ou au charbon. Celles-ci disposant d’une réserve de 1,7 tonne de charbon, elles ne sauraient pas produire d’électricité au-delà du mois de novembre sans importations, du jamais vu en Ukraine !

La récession que devrait connaître l’Ukraine en 2014 est aujourd’hui estimée à 7 % de diminution du PIB. A côté de cela, il va sans dire que la population ukrainienne sera frappée de plein fouet par l’impéritie de ses dirigeants. L’hiver approchant, les coupures de courant et la diminution drastique du chauffage risquent d’assez mal passer…

De leur côté, les insurgés de Nouvelle-Russie ont bien conscience de la fragilité du pouvoir à Kiev et vont tout faire pour tenir jusqu’à l’hiver.

On comprend la nervosité de la clique installée à Kiev.

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :