L’ancien procureur de Justice du Venezuela, Franklin Nieves, aujourd’hui réfugié politique aux États-Unis, a accusé, lors d’un entretien téléphonique depuis Miami, le gouvernement vénézuélien d’avoir essayé de contacter sa femme en lui offrant certains bénéfices afin de la faire retourner dans le pays.

Cet ancien procureur a dû quitter le Venezuela suite à ses accusations lancées contre le gouvernement du président de la république, Nicolas Maduro. Il a dénoncé les faux éléments de preuve que le gouvernement a présenté contre le leader de l’opposition. Nieves a informé que son asile politique n’a pas encore été octroyé.

Dans le même entretien, il a déclaré que « le gouvernement essayait de corrompre sa femme en lui demandant de revenir au Venezuela afin de prétendre qu’elle était rentrée parce qu’elle n’était pas d’accord avec son mari ».

Le 20 octobre dernier, l’ancien procureur est parti en vacances aux États-Unis avec sa famille, mais, en fait, c’était un subterfuge pour pouvoir fuir son pays sans relever des soupçons.

Le leader de l’opposition, Leopoldo López, a été arrêté de manière illégale par le Ministre de Justice, Diosdado Cabello. Ce dernier a présenté des fausses preuves pour procéder à l’arrestation. Ainsi, Leopoldo Lopez a été incriminé d’avoir participé aux vagues de violences du 12 février 2014 dans la capitale du pays.

L’ancien procureur affirme que le gouvernement de Nicolas Maduro, successeur d’Hugo Chavez, est un gouvernement qui règne par la peur. 300 procureurs ont déjà posé leurs démissions car ils ne veulent plus travailler dans cette administration à cause de l’oppression qu’ils subissent de la part du gouvernement.

Il est fort probable que d’autres personnalités politiques imitent la décision de Nieves de vouloir quitter le pays à tout prix et fuir la corruption qui règne un peu partout.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :