red-cross-volunteer

Grande-Bretagne – Bryan Barkley a 71 ans et depuis plus de 18 ans il est bénévole à la Croix-Rouge britannique.
Mais, malgré son infatigable dévouement au service de ceux qui souffrent, cet ancien ingénieur civil a été forcé d’arrêter cette activité bénévole. Non pas en raison de sa santé ou de son âge, mais parce que la Croix-Rouge l’a renvoyé après avoir vu une photo de lui avec une affichette disant «Non au mariage entre personnes de même sexe “.

A l’occasion de la célébration des premiers “mariages” homosexuels en Angleterre, Bryan Barkley s’était placé, seul, face à la cathédrale de sa ville, Wakefield, avec deux affichettes. L’une avec la mention « Non au mariage entre personnes de même sexe », l’autre indiquant « Non à la redéfinition du mariage ».

Cette défense du mariage se déroulait donc dans un cadre totalement étranger à son bénévolat au sein de la Croix-Rouge.  Cependant, pour ce motif, il a reçu dès le mois de mai dernier une lettre d’Andy Peers, directeur de la Croix-Rouge dans le Yorkshire, par laquelle il était officiellement convoqué pour “motifs disciplinaires” en relation avec “les principes fondamentaux de la Croix-Rouge“. Lors de la réunion, Andy Peers lui a rappelé que la Croix-Rouge en tant qu’organisation ne prend pas de positions politiques sur le mariage homosexuel.

Depuis, Bryan Barkley a été informé qu’il ne pouvait plus continuer son activité de volontaire au sein de la Croix-Rouge bien que sa protestation contre la dénaturation du mariage n’impliquait en aucune façon la Croix-Rouge.

“Ceci est un cas choquant», s’est indigné Colin Hart, directeur de la Coalition pour le mariage, organisation qui s’oppose à la modification de la loi sur le mariage et fourni une aide juridique à Barkley.
“Pendant 18 ans, Bryan a notamment aidé des personnes souffrantes à renouer des contacts avec leurs familles au Moyen-Orient, en Afrique ou en Europe de l’Est. Maintenant, pour s’être opposé aux plans gouvernementaux visant à redéfinir le mariage, il est exclu”.

Bryan Barkley a juridiquement contesté la décision de la Croix-Rouge le 31 octobre dernier. L’affaire est maintenant dans les mains de la Justice.

«Qu’ai-je fait de mal?”, demande Bryan Barkley. «Je crois avec conviction que le mariage est la pierre angulaire de notre société et doit se faire entre un homme et une femme. Pourquoi ne puis-je pas le dire publiquement ? Dans ce pays, on étouffe la liberté d’expression. Je n’ai rien contre les homosexuels, mais je ne pense pas que le Parlement représente la volonté du peuple en changeant la définition du mariage”.

“Le seul crime” de Barkley, souligne Colin Hart , “c’est d’être l’un de ces millions de gens ordinaires qui s’opposent au changement. Ce qui dérange le plus les gens, c’est que pour la Croix-Rouge, le problème n’est pas ce que Bryan Barkley a fait de bien pour la Croix-Rouge, mais ce qu’il pense. Est-ce que la politique de la Croix-Rouge va consister à rejeter tous ceux qui soutiennent le mariage traditionnel? “.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :