Dimanche soir, dans l’émission « C Politique », des révélations ont été faites à propos du harcèlement homosexuel qui existe au sein du Front National.

La surreprésentation des homosexuels parmi les instances dirigeantes du néo-FN n’est plus un secret pour personne (lire ici et ici).

Mais un pas supplémentaire vient d’être franchi : deux anciens assistants parlementaires affirment avoir été harcelés sexuellement par un député homosexuel FN.

Mickaël Ehrminger et Alexandre Benoît, anciens assistants parlementaires du FN, ont livré quelques explications.

Mickaël Ehrminger déclare au sujet de ce député FN :

« A chaque fois que je croisais son chemin, il regardait mes fesses avec beaucoup d’insistance, en me disant : « Il te fait un beau cul ce jean (…) j’aimerais bien que tu viennes chez moi ce soir, j’aimerais bien qu’on t’invite chez nous. »

Et Ehrminger ajoute :

« Si vous avez le malheur de dire quelque chose, vous risquez votre place. »

Alexandre Benoît poursuit  :

« Comme toujours, tout le monde sait et personne ne dit rien. Les mains sur les épaules, les massages… Même mes collègues se faisaient constamment toucher le ventre, sous prétexte de vanter un régime. C’est parfois des mains sous les chemises. Moi, personnellement, ça a été plusieurs fois des mains sur les fesses et j’ai dit stop à un moment. »  

Alexandre Benoît, visiblement homosexuel, lui-aussi, ajoute :

« Il a contacté mon ami pour faire pression en menaçant de dévoiler des photos à caractère privé si d’aventure il lui prenait l’envie, à moi-même ou à la personne, de continuer à dénoncer même anonymement les faits qu’on lui reproche. C’est une photo embarrassante. C’est une photo privée (…) qui, de l’aveu même de ce député (…) tourne. C’est plus qu’une pression, là. » 

Décidément, il n’y a plus rien à faire dans ce néo-FN qui ne veut pas mieux que les autres partis présents à l’Assemblée nationale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :