Le ministre israélien de l’Education Rafi Peretz a déclaré que les mariages de Juifs américains avec des non-Juifs sont comme « une seconde Shoah ».

Rafi Peretz, ancien grand-rabbin de l’armée israélienne, devenu dirigeant du bloc de l’Union des partis de droite, a fait cette déclaration lors d’une réunion de son cabinet ministériel dans la journée du 1er juillet. Cette réunion devait permettre à Dennis Ross, président du JPPI (Jewish People Policy Institute), d’expliquer les tendances observées chez les communautés juives à travers le monde et en particulier en Amérique du Nord. La question des mariages mixtes est intervenue au cours de ce compte-rendu.

C’est à ce moment que le ministre Rafi Peretz a expliqué que, selon lui, l’assimilation des Juifs à travers le monde et particulièrement aux États-Unis était « comme une seconde Shoah », ajoutant qu’en raison des mariages mixtes ces 70 dernières années, le peuple juif avait « perdu 6 million de personnes ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :