L’affaire des burkinis sur les plages de France, qui alimenta les débats médiatiques et politiques pendant tout le mois d’août, confirme l’état de délabrement moral généralisé de nos responsables et de la déliquescence de nos institutions. Particulièrement, du Conseil d’État, qui, certes, dans cette histoire, n’a fait qu’appliquer le droit, mais qui sait l’interpréter quand on le lui demande : n’a-t-il pas pris, il n’y a pas très longtemps, un arrêté pour interdire le spectacle d’un comique, deux heures avant son entrée en scène, parce que Manuel Valls l’avait exigé, et cela, en dépit de la décision d’un tribunal qui, auparavant, l’avait autorisé ? Le même Manuel Valls qui proclame qu’il est contre l’avis du Conseil d’État sur le burkini… Là, il fait quoi ?

On sait maintenant qu’un gouvernement composé de bonimenteurs, de bisounours et de pleureuses repentantes, ne pourra jamais combattre le communautarisme musulman et qu’il reculera toujours face aux revendications et aux affirmations identitaires de l’islam politique. Pour remédier à cette déficience, les Français ne peuvent pas plus compter sur une gauche laxiste que sur une droite confuse sur le sujet : toutes les deux sont dépassées et tétanisées. De capitulations en renoncements, elles sont devenues les complices de ce communautarisme qui s’impose de façon de plus en plus arrogante. Et qui est soutenu par le CCIF (collectif contre l’islamophobie en France).

Ce collectif a été reconnu d’utilité générale en 2011. Ce qui lui permet d’établir des reçus fiscaux pour les dons et les adhésions… Outre des subventions attribuées, en 2013, par la Commission européenne, il a reçu des fonds du milliardaire américain, George Soros, personnage ambigu et controversé, juif pro-palestinien, ultralibéral et mondialiste convaincu, partisan d’une société multiculturelle, du mariage homosexuel et de la légalisation du cannabis. Spéculateur hors pair, il a été, tout de même, condamné pour délit d’initié dans l’affaire de la Société Générale… Pas très clair sur ses stratégies philanthropiques ou ses manipulations politiques, il a cependant une prédilection pour financer, via sa fondation « Open Society Institute », toutes les associations d’activistes pro-migrants ou de provocateurs gauchos libertaires, comme le mouvement des « Black Lives Matter » et « Les Femmen ». Pour imposer plus facilement, en semant le désordre, une société de sous-citoyens décérébrés, consommateurs frénétiques, uniquement préoccupés par leurs petites satisfactions personnelles ? Toujours à propos du CCIF, il est intéressant d’apprendre, que son président, Marwann Muhammad, a tenu le 26 août 2016, un meeting clairement politique, dans la mosquée de Tremblay-en-France, alors que la loi sur la laïcité interdit toute réunion politique dans un lieu de culte…

Nos élites, probablement mal informées, n’ont peut-être pas très bien compris le but de l’islam radical, qui, pas plus imbécile que d’autres, sait, précisément, utiliser à bon escient nos lois et nos associations islamo gauchistes. Et qui est très limpide sur son dessein : le cheikh Youssouf al Quaradawi, un des principaux responsables de l’UOIE (union des organisations islamiques européennes, dont la branche française est l’UOIF), a déclaré, en 2012 : « avec vos lois démocratiques, nous vous coloniserons. Avec nos lois coraniques, nous vous dominerons ». En, 2016, après la victoire judiciaire du CCIF et de la LDH contre les arrêtés anti-burkini, et avec l’appui du décervelage chronique de notre classe politique et de nos commentateurs médiatiques, nous y sommes presque !

Ce nouvel épisode de la reculade de la République contre le communautarisme musulman, devrait ouvrir définitivement les yeux des Français et leur faire comprendre que la gauche, dans son ensemble, est inexorablement laxiste, que les responsables de la droite ex-UMP, en période électorale, jouent les fiers-à-bras, mais qu’ils ne sont et ne seront jamais qu’une équipe de bras cassés et que le gouvernement actuel est complètement déconnecté des préoccupations réelles du pays.

La prochaine élection présidentielle devrait être une bonne occasion pour renvoyer tous ces illusionnistes dans les poubelles de l’histoire.

Claude PICARD

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs , , ,
7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :