Durant les élections européennes, plusieurs commentateurs ont été surpris par le résultat du vote FN dans les banlieues dites « sensibles » à forte majorité immigrée. En île de France le parti de Marine Le Pen est arrivé en 1ère position dans le département de Seine-Saint-Denis et dans des villes des Yvelines telles les Mureaux ou Trappes.

Dans une interview accordée à nos confrères du courrier de l’Atlas, un rappeur du Val-de-Marne explique sa position vis à vis du vote FN qui semble selon lui plus en rapport avec ses propres valeurs plutôt que celle du PS qui sont « le mariage pour tous, les Femen, Edward Snowden, la guerre en Syrie… « . Edel Hardiess explique son point de vue vis à vis des deux partis:

Après avoir trahi les ouvriers qu’il a perdu, le PS semble réussir le tour de force de faire voter les banlieues pour le Front National, les raisons évoquées par Edel Hardiess étant ressenties fortement dans cette frange de la population où les valeurs familiales passent au 1er plan avant toute autre considération.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :