police-belge

Belgique – Un aspirant policier a été renvoyé par la police fédérale après la découverte de ses sympathies pour l’Etat Islamique.

L’aspirant policier en question a provoqué la suspicion parmi ses collègues en raison des nombreuses questions qu’il posait sur le personnel, l’équipement, les armes,… Il a aussi été repéré occupé à prendre des photos de bâtiments de la police. Et il a même cherché à entrer dans les bureaux de la commissaire générale Catherine De Bolle commandant la police fédérale.

L’accumulation de ces faits ont amené des policiers à s’interroger et à découvrir sur Facebook que l’aspirant policier y affichait des sympathies pour l’Etat Islamique.

Ce qui est sidérant, c’est que personne ne vérifie donc le profil des candidats aspirants policiers avant de les incorporer !

Il est aussi avéré que l’aspirant policier, qui effectuait son stage au siège de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, a eu accès à des données personnelles d’officiers occupant des fonctions sensibles.

Un officier de liaison a porté plainte au Comité P. Le parquet, également averti, n’a en revanche pas ordonné d’enquête complémentaire ! Dormez en paix, braves gens…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :