Le 19 novembre dernier, dans la ville de Maryland, située dans l’État de Baltimore, la Conférence Épiscopale des États-Unis a signé une déclaration dans laquelle elle met en garde du danger de la pornographie et rappelle que c’est un péché grave.

L’évêque de la ville de Buffalo, Richard Malone, a déclaré qu’il y a « un besoin urgent de la part des évêques d’avertir clairement sur les effets dévastateurs de la pornographie ». Ce prélat a affirmé que « la pornographie est devenue un impératif sinistre de la consommation ».

La déclaration signée par les évêques américains condamne la pornographie et rappelle aux fidèles l’obligation de lutter contre ce fléau. Ce document affirme que la technologie et internet ont une part de responsabilité significative dans la diffusion de cette infâme industrie. 

Les évêques ont manifesté que c’est une crise de santé publique. « Tout le monde subit, d’une manière ou d’une autre, l’usage de la pornographie dans la société actuelle. Nous souffrons tous les conséquences négatives de ce regard déformé de la personne et de la sexualité ». 

La position des évêques est très claire. Ils rappellent que les fidèles commettent  un péché mortel en ayant pleine connaissance car, par son objet, il s’agit de matière grave.

La déclaration de la Conférence Épiscopal se veut un document d’information pour le clergé, les jeunes gens, les parents, les hommes et les femmes. L’idée c’est de pouvoir aider les gens à s’en sortir de ce vice.

Ce document officiel de l’Église Catholique des États-Unis s’adresse au clergé et aux fidèles mais aussi à l’industrie du porno et à tous ses intervenants.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :