Suite au communiqué des supérieurs des instituts Ecclesia Dei, le supérieur de district de France de la Fraternité Saint-Pierre, l’abbé Benoit Paul-Joseph, a donné un entretien au magasine Famille Chrétienne. Voici notamment ce qu’on peut y lire :

Vous évoquez dans votre lettre d’imminentes visites apostoliques au sein de vos instituts. Sont-ce des rumeurs ?

Ces visites n’ont été annoncées par aucun canal officiel mais nous avons eu ces informations par quelques sources que nous estimons fiables.

Les redoutez-vous ?

Il est important de dire qu’en soit une visite apostolique est normale puisque nous sommes rattachés à une nouvelle congrégation. Il est légitime que les nouveaux « sujets » soient visités par cette congrégation afin de faire connaissance. Ce qui nous inquiète, ce sont des informations non officielles et non vérifiées selon lesquelles il serait possible que, préalablement à ces visites, les entrées dans nos séminaires et noviciats soient suspendues. C’est une véritable inquiétude car cela signifie que c’est une visite à charge et que nous sommes présumés coupables. Il faut donc bien distinguer les visites apostoliques et les mesures antécédentes qui seraient prises comme une forme d’agression et provoqueraient une grande incompréhension.

Toutes les marques de reconnaissance et d’acceptation du concile Vatican II n’y feront rien : c’est tout ce qui indique de près ou de loin un attachement à la Tradition de l’Eglise qui doit disparaitre. Et cette fois-ci plus que jamais, Rome semble bien décidé à faire le ménage. La seule inconnue qui reste est le degré de violence qui y sera mis, mais la méchanceté bergoglienne ne permet pas d’être très optimiste…

L’abbé Benoit Paul-Joseph précise :

« Nous n’avons pas vraiment d’interlocuteur à Rome, et nous ne savons pas à qui nous adresser. Nous n’avons pas d’accès direct au souverain pontife, ce qui est tout à fait normal »

Cette dernière phrase est très révélatrice ; non, il n’est pas normal que le souverain Pontife soit inaccessible. Il faut arrêter de chercher des excuses à ces impies qui occupent des postes d’autorité mais qui sont les ennemis de l’Eglise. L’abbé aurait-il oublié que c’est parce que François d’Assise et Ignace de Loyola ont eu accès directement au pape que ces deux grands ordres furent créés ?

Il ne va rester, et c’est peut-être leur plus grande grâce, une seule alternative à ces communautés : rejeter enfin, extérieurement et sans ambiguïté, ce concile que beaucoup au fond et en privé récusent ou détestent. Affronter les ennemis de l’Eglise, les défier, et faire ainsi respecter le premier droit de l’Eglise au fondement de tout canon : « Prima lex salus animarum« .

Si cependant, les instituts Ecclesia Dei Adflictavmaintiennent à tout prix leur volonté de rester dans le panthéon conciliaire, alors certainement qu’ils deviendront comme la communauté Saint-Martin, célébrant de façon habituelle la messe de Paul VI, avec pour seul rappel de la tradition, le port de la soutane. Mais vu que l’abbé Benoit Paul-Joseph défend également « la validité et la fécondité du missel de Paul VI », il sera difficile de ne pas obéir…

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :