La cour d’appel de Paris a rendu aujourd’hui 9 mai 2019 sa décision dans l’affaire du dessin de Zéon La Caisse enregistreuse. Alain Soral et Zéon avaient été condamnés par le tribunal de Bobigny pour « provocation à la haine ». Le jugement de Bobigny est infirmé et l’arrêt de ce jour relaxe les prévenus.

Cette décision doit être saluée comme une application normale du droit français, conforme à la jurisprudence de la cour de cassation. Une légalité à laquelle nous n’étions plus habitués.

Le dessin de Zéon avait été signalé par Gilles Clavreuil. Alain Jakubowicz et William Goldnadel s’étaient portés partie civile, obtenant en première instance 7 500,00 euros de frais d’avocat.

À Bobigny le tribunal était présidé par Charles Moscara, Loïc Pageot tenant le Parquet. En première instance et en appel, Zéon était présent et Alain Soral représenté par Me Damien Viguier.

Égalité & Réconciliation

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Une grande victoire pour A. SORAL et les “libertés ” Que ceux qui ne l’aiment pas , suivez mon regard, retournent dans LEUR pays . Ce sont des parasites ….

  2. Cadoudal says:

    l’ inquisition licrasseuse chargée d’ éliminer les contempteurs du culte du Veau d’ Or républicain
    va enrager .

    .

  3. Ce n’est pas tous les jours ! où est la surprise ?

  4. daflon says:

    Echec à l’inquisition de la tribu des nez crochus.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !