La polémique lancée par le professeur Roberto Di Mattei contre Mgr Vigano s’enfle.  

De nombreuses voix s’élèvent en Italie mais aussi dans d’autres pays pour défendre la réputation de Mgr Vigano mise à mal par le récent texte paru sur Corrispondenza Romana et signé de Emmanuele Barbieri et Roberto Di Mattei. Ce dernier, directeur de Corrispondenza Romana, fut un temps un ami du prélat italien, avec lequel cependant il n’est plus en phase aujourd’hui, notamment au sujet de la vaccination anti-covid.

Si Mgr Vigano, comme le père Joseph de Morgon dont MPI a relayé le Non Possumus, s’oppose aux actuelles thérapies géniques et injections produites avec des cellules de fœtus avortés volontairement, le professeur Di Mattei prend la position inverse en soutenant la position du Vatican quant à la licité morale de cette vaccination anti-covid.

Ces positions diamétralement contraires seraient-elles la cause du conflit engagé par le professeur Di Mattei contre Mgr Vigano ? C’est en tout cas une hypothèse soutenue par le journaliste et vaticaniste italien Marco Tosatti dans un article documenté, intitulé Un livre sur les « vaccins » et les attaques contre Viganò : une connexion possible ? paru sur son site Stilum Curiae le 23 juin dernier et dont voici la traduction réalisée pour MPI :

« Cher Stilumcuriali, comme vous vous en souviendrez il y a quelques jours nous parlions de la sortie prochaine d’un livre sur le thème des ‘vaccins’, du covid et de l’avortement : ‘Mors Tua, Vita Mea’. Un livre qui aborde le problème de différents points de vue. Il y a quinze interventions d’autant de personnalités. Le livre est édité par le professeur Massimo Viglione et présenté par Monseigneur Carlo Maria Viganò ; il contient une contribution de Monseigneur Athanasius Schneider ainsi que des réflexions de prélats, philosophes, médecins, juristes, historiens et militants pour la vie. Tout en traitant d’un sujet précis, les auteurs élargissent leurs horizons à la sphère politico-sociale qui caractérise le système actuel, qui a été créé avec le covid et la vaccination de masse. C’est certainement un travail qui mettra en évidence des aspects mensongers, socialement et moralement négatifs de l’expérimentation de masse qui a lieu. Quelque chose que ni Big Pharma, ni Big Tech ni Big Finance, bien liés dans cette opération, n’aimeront.

Serait-ce un hasard, mais dans les jours qui ont immédiatement suivis l’annonce de cette sortie, une campagne a été lancée qui tente de discréditer l’un des principaux protagonistes de cette bataille en quête de vérité, Mgr. Vigano. Coïncidence fortuite, sûrement, n’est-ce pas ? Il faudrait être très méchant pour soupçonner qu’il y ait un lien entre les deux événements ; même si seuls les aveugles (ou ceux qui veulent l’être) ne peuvent voir combien les intérêts fluctuants et importants de Big Pharma et compagnie sont influents dans le monde de la politique, de la santé et de l’information. Vous trouverez ci-dessous un très court extrait – quelques phrases – de l’introduction du livre écrit par Mgr. Vigano. Bonne lecture.

  • §§

La barbarie dans laquelle se trouve notre société est désormais évidente : ses valeurs s’effacent peu à peu comme les odieux vestiges d’un monde éteint, au profit des délires de l’idéologie mondialiste, qui s’avère de plus en plus anti-humaine, anti-religieuse et anti-chrétienne. Le principe le plus antithétique de cette barbarie infernale à l’égard de la civilisation chrétienne est l’infanticide, le sacrifice humain d’innocentes victimes offert à Satan ; et malgré l’horreur de le voir effrontément admis, on ne peut s’étonner que l’avortement soit proposé par les satanistes comme un véritable rite religieux qui, au nom de la liberté de culte, doit être reconnu. Les anciens rituels païens – omnes dii gentium demonia, dit le Psaume – revivent aujourd’hui dans l’offrande sacrificielle que les mères malheureuses croient pouvoir revendiquer comme un droit.

….

Le sérum génique appelé vaccin, comme les scientifiques et les spécialistes l’ont très bien souligné et comme les producteurs eux-mêmes l’admettent, ne garantit pas l’immunité ; il n’exclut pas les effets secondaires graves à court et à long terme ; il n’est pas efficace contre certains variants du covid ; il n’évite pas l’utilisation du masque et de la distanciation sociale ; dans la plupart des cas, il augmente le nombre de tests positifs et avec lui le terrorisme médiatique et le durcissement des mesures de confinement. Proposé comme une panacée, il s’est avéré n’être qu’une source de profits énormes et scandaleux pour Big Pharma et, en parallèle, un prétexte pour imposer des passeports de santé et autres systèmes de contrôle des masses et de limitation des libertés naturelles.

….

La question de la présence d’avortements dans les vaccins avait été discréditée il y a des décennies comme étant un délire des complotistes et des fondamentalistes : aujourd’hui, il est franchement admis que les profits des sociétés pharmaceutiques (et autres) légitiment le meurtre d’innocents. […] Et alors qu’il est prévu de vacciner l’ensemble de l’humanité en lui inoculant le sacrement infernal, il y a des intellectuels catholiques considérés comme ‘conservateurs’ qui, pour ne pas perdre le strapontin qui leur est accordé avec condescendance, deviennent les champions de la science au moment même où elle se mue en sorcellerie : ils n’agissent pas différemment lorsque, face à la révolution conciliaire, ils essayent de se garantir un espace de visibilité en attaquant les catholiques traditionalistes plus que les hérétiques modernistes. Leur contribution à la cause finit par être contre-productive, alors que les ouvriers d’iniquité jouissent du spectacle de voir la compagnie des bons, déjà faible et litigieuse, se diviser en factions. » (©Traduction de Francesca de Villasmundo)

Francesca de Villasmundo

Pour vous informer sur cette affaire :

https://www.medias-presse.info/le-journaliste-aldo-maria-valli-interroge-vigano-ii/143871/

https://www.medias-presse.info/reponse-de-mgr-vigano-aux-declarations-du-pr-de-mattei-qui-pose-la-question-de-larcheveque-et-son-double/143796/

https://www.medias-presse.info/23-juin-2021-emmanuele-barbieri-et-roberto-de-mattei-devoile-le-vrai-nom-de-lauteur-des-ecrits-attribues-a-mgr-vigano/143823/

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :