Depuis l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, certains soulignaient l’importance que prendrait le couple constitué de sa fille Ivanka et de l’homme qu’elle a épousé et pour lequel elle s’est convertie au judaïsme, Jared Kushner. Avec le revirement de Donald Trump, faisant bombarder de missiles US une base syrienne, les rumeurs se font plus pressantes encore. Eric Trump, l’un des fils de Donald Trump, a confirmé cette thèse en déclarant dans une interview que le bombardement de la Syrie avait été décidé sous l’influence d’Ivanka.

Il est donc utile de s’intéresser de plus près à la personnalité de Jared Kushner. Ce jeune homme d’affaires anime une fondation qui finance une yeshiva ultraorthodoxe de la colonie de Beit El, connue pour son opposition radicale au processus de paix entre Israël et la Palestine.

Jared Kushner a été pendant plusieurs années l’un des dirigeants aux États-Unis des Amis des forces de défense d’Israël, association qui collecte des dons au bénéfice de l’armée israélienne.

Benjamin Netanyahu a déclaré qu’il connaît Jared Kushner depuis qu’il est enfant.

Jared Kushner est le principal propriétaire de la société immobilière Kushner Properties et de la société d’édition de journaux The New York Observer. Il est le fils du promoteur immobilier – un temps emprisonné – Charles Kushner dont il a hérité l’entreprise. De 2007 à 2016, sa société a investi au moins sept milliards de dollars dans l’immobilier de New York, dont l’achat en 2007 du bâtiment le plus cher de l’histoire des États-Unis : le 666 Fifth Avenue, acquis pour 2 milliards de dollars.

Parmi les relations d’affaires de Jared Kushner plane l’ombre d’un certain… Georges Soros, le milliardaire mondialiste qui a tout fait pour s’opposer à Donald Trump.

Jared Kushner a fait partie des conseillers de la campagne présidentielle de Donald Trump et est décrit comme l’architecte de la campagne de Donald Trump sur les réseaux sociaux. Avant cette élection, Jared Kushner avait soutenu financièrement le camp adverse : le parti démocrate.

Le 9 janvier 2017, Donald Trump nommait Jared Kushner Haut conseiller au président des États-Unis. Ce jeune homme très sioniste est notamment chargé de définir la politique des États-Unis au Moyen-Orient et de gérer le dossier israélo-palestinien !

La presse américaine a donné le surnom « Javanka » au couple formé par Jared et Ivanka.

Depuis le mois dernier, Ivanka Trump occupe un bureau attitré dans la « West Wing » de la Maison Blanche. Ils ont tous deux un statut d’employés fédéraux non rémunérés.

La semaine dernière, Jared Kushner a remplacé le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, lors d’une visite officielle en Irak.

En novembre 2016, lors de la venue du premier ministre japonais Shinzo Abe à la Trump Tower, Ivanka Trump et Jared Kushner étaient déjà aux côtés de Donald Trump. Ce fut à nouveau le cas la semaine dernière, lors de la visite du président chinois Xi Jinping, en Floride. Lors du dîner officiel, Ivanka Trump et son époux Jared Kushner étaient assis à la droite du couple présidentiel chinois. C’est d’ailleurs Jared Kushner et Cui Tiankai, ambassadeur chinois aux Etats-Unis, qui ont orchestré cette visite officielle.

Le seul échec attribué jusqu’ici au couple « Javanka » en terme d’influence sur Donald Trump, concerne leur tentative de réconcilier le président des Etats-Unis avec le lobby LGBT.

Mais la grande crainte de nombreux observateurs de la scène politique américaine est de voir ce couple entraîner Donald Trump et les Etats-Unis sur le sentier de la guerre sur base d’intérêts avant tout israéliens.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. Le serpent juif se faufile partout ….
    On est mal …
    Achetez de l’or!

  2. LANKOU RU says:

    Mais la « Grande RUSSIE » n’est pas la Palestine ! Et avec la RUSSIE , l’ IRAN , la CHINE et peut-être d’autres pays discrets sur leur alliance avec la RUSSIE .
    Trump est atteint par le cancer sioniste qui va le ronger jusqu’aux os . Pauvre Donald .

  3. Philibert says:

    C’est surtout leur position sur la Corée du Nord qu’on aimerait connaitre. Trump est en train de nous provoquer une maxi-guerre avec Kim Jong Il dont on se passerait bien et alors que ça fait déjà des années qu’il nous faisait pourtant ses pirouettes. Trump s’amuse même à annoncer les frappes en Syrie pendant que son hôte chinois est avec lui, histoire d’impliquer tout le monde et que ça nous pète au nez avec la Chine et la Russie. Ce mec est vraiment dérangé, et cette histoire de sa fille et de son beau-fils ne peut tout expliquer. Les gens du FN et de la droite feraient bien d’enfin s’en désolidariser complètement, d’autant qu’il se moque d’eux.

    • Boutté says:

      Aujourd’hui comme de tout temps Israël a investi dans les deux camps. Le ticket Trump est moins cousu de fil blanc-bleu que le ticket Hillary mais en fin de comptes ce sera tout bénéf pour Tel Aviv comme d’hab .

    • raslebol says:

      Est-ce que les américains ont voté pour un hollande bis ?

      En effet, selon ce qui fut dit, il semblerait que Trump était en pleine action de dégustation d’un superbe gâteau au chocolat en compagnie du président Chinois lorsqu’il aurait donné instructions pour ce tir de missiles du 04 avril.

      Or, lors d’une conférence qui suivit cette violation du droit international, il semblerait là encore que Trump ait déclaré qu’il avait fait tiré 59 missiles sur l’Irak !!!!!

  4. Etienne says:

    Le beau-fils de Trump est du « peuple élu » ? Voilà qui est très mauvais pour la paix en Syrie.

    L’objectif d’Israël étant de détruire son voisin et ennemi principal, la Syrie… La paix dans la région n’est pas pour demain. Ni après-demain.
    Et les coups les plus vicieux vont se succéder, sans aucun scrupule.

  5. MCF68 says:

    Pour quelqu’un que l’on présentait comme contre le système…

  6. phebus says:

    Lorsqu’on veut faire la guerre, on trouve toutes les raisons pour en faire jusqu’à inventer des conditions de conflits. IL est temps de rallier le camp de Poutine, moins impérialiste que les USA.

  7. raslebol says:

    Voici une information qui bien sûr est démentie par les USA §§§§

    « Une frappe portée mercredi par la coalition menée par les États-Unis contre un dépôt d’armes chimiques appartenant à Daech dans la région de Djalta, près de la ville de Deir ez-Zor, a provoqué l’intoxication de centaines de personnes, a annoncé le commandement des forces armées syriennes dans un communiqué diffusé par l’agence syrienne Sana.

    Selon l’agence, le raid aérien a été mené mercredi à 17h30 (heure locale) et a permis d’éliminer un grand nombre de terroristes de Daech, y compris plusieurs étrangers engagés à leurs côtés.

    Suite à la frappe, « un nuage de fumée blanche, puis jaune s’est formé » au-dessus du lieu de l’attaque, «ce qui témoigne de la présence importante de substances toxiques», indique le document dont Sputnik a obtenu une copie. « L’incendie sur les lieux a duré jusqu’à 22h30 », précise le communiqué.

    Selon le document, l’intoxication aux substances chimiques a fait des centaines de morts, y compris par asphyxie, parmi les terroristes ainsi que parmi les civils. »
    http://echelledejacob.blogspot.fr/2017/04/arroseur-arrose-frappe-us-en-syrie.html

    Faut-il voir dans ce revirement de Trump, très certainement provoqué par Soros, tapi dans l’ombre, à travers ce bombardement qui cherche à faire accuser la Syrie, un message aux européens, notamment à la France, qui a des élections et qui a aussi plusieurs candidats qui réclament la sortie de l’Otan ? et de l’europe ? Ce qui contrecarrerait les plans que Sarkozy s’était employé à imposer notamment pour la France…. Et qui risque de réapparaître si Fillon est élu !!!

  8. Félicie Aussi says:

    Dans l’article suivant :
    http://www.veteranstoday.com/2017/04/12/vt-provides-key-to-busting-gas-attack-phony-intercepts/

    Gordon Duff explique ce qui a été dit hier soir à la télé : les « grandes oreilles » usiennes ont capté un message entre Syriens parlant de l’utilisation du sarin. Les Usiens ont conclu que les Syriens ont bien utilisé du sarin pour le dernier massacre au gaz.

    D’après Duff, un appareil servant à relayer les émissions radio installé sur le rivage syrien par les Israéliens a servi à faire croire que ce message était bien syrien. Le message en arabe codé est envoyé depuis Israël, capté par l’appareil relais en Syrie, puis retransmis en arable clair sur les ondes

    C’est exactement la même magouille qui avait servi à faire accuser Kadafi de l’attentat à la bombe de Munich, qui avait été suivie par le bombardement US sur Tripoli qui avait tué une petite enfant de Kadafi.

  9. Foutez Soros à la porte; il rentre par la fenêtre !
    Les illuminati(s) ont tout verrouillé depuis bien longtemps.
    Voyez ce texte de Henry Makov qui le met bien en évidence :
    https://henrymakow.wordpress.com/2017/02/06/trump-et-son-equipe-de-francs-macons/
    On ne pourra pas leur échapper sans une intervention du Ciel, qui a été promise à Fatima si l’on accède aux demandes de la Vierge.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com