Le bureau du Parlement européen a rejeté lundi soir une proposition visant à rendre plus transparente l’indemnité de plus de 4.300 euros que chaque eurodéputé perçoit mensuellement en plus de sa rémunération pour faire face à ses dépenses de mandat.

Cette indemnité est une somme forfaitaire destinée à couvrir les dépenses de fonctionnement du député et celles de ses assistants accrédités et locaux (frais téléphoniques, matériel de bureau, location de bureaux, etc.) La façon dont elle est dépensée ne fait actuellement l’objet d’aucun contrôle, alors que nombre d’eurodéputés n’ont pas de bureau dans leur pays.

Il y a un an, le président du parlement Antonio Tajani avait lancé un groupe de travail pour réviser la liste des dépenses imputables sur cette indemnité. Mais lundi soir, le bureau du Parlement européen, organe de gestion de l’institution, a rejeté une majorité des propositions formulées.

Les eurodéputés conservent donc leurs privilèges et restent non tenus de publier un aperçu de leurs dépenses. Le remboursement des sommes éventuellement non dépensées et le contrôle par un comptable restent essentiellement dépendantes de la seule bonne volonté de l’élu.

Seule la proposition de verser l’indemnité sur un compte séparé a été adoptée, mais sans faire l’objet d’un contrôle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

4 commentaires

  1. Soupape says:

    Ils ont raison, même s’ils sont vendus à .°.euromachins and co.°..

    Moi par exemple, pour travailler à temps plein … sur mpi

    j’utilise mes indemnités parlementaires, versées par le Paradis,
    pour payer des domestiques,
    qui me font le ménage, préparent mes repas, font mes courses,
    répondent au téléphone, etc

    ce qui me permet de dégager du temps
    pour rédiger des commentaires, qui, autrement, ne vaudraient pas grand chose,
    même si, quelques fois, ils ne valent rien !

  2. Daniel Daflon says:

    Ces gens s’attribuent tous les droits. Non seulement ils sont nuisibles, la plupart du temps, aux peuples européens, mais ils se goinfrent d’argent à nos dépens.
    Les peuples doivent imposer leur volonté.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com