Dans un monde en plein désarroi où le doute s’installe, dans une France au bord de l’implosion, manifestement, il y a, partout, des peuples qui veulent reprendre leurs destins en main. Et la parole. Ils s’invitent dans les débats, et où ils peuvent, ils s’expriment. Pas pour rien dire ! Mais la petite classe politico-médiatique fait semblant de ne rien entendre. Alanguie, confortablement installée dans sa bulle dorée, elle continue à nous débiter ses élucubrations libertaires et ses directives, avec les mêmes gesticulations et postures grotesques, comme si de rien n’était. Il est vrai qu’il n’est pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.
 
Car nos élites ne sont pas idiotes. Formatées, conditionnées, déconnectées, oui ! Dégénérées, peut-être, mais pas stupides ! Elles sentent bien les aspirations des peuples à vouloir décider d’eux-mêmes. Mais elles refusent la réalité : le déni est toujours plus commode, et plus confortable. Et tellement plus facile. Surtout quand on a pris l’habitude de croire détenir une vérité à la mode, mise sur le marché par les apprentis sorciers d’un nouvel art de vivre avec ce slogan couperet : « il est interdit d’interdire« . Ce genre d’argument débridé peut faire aller très loin : dans le sexe, la drogue, le nomadisme ou le libéralisme. Mais pas très loin pour nos libertés essentielles. En effet, astucieusement, nos idéologues de bazar nous font subir d’autres interdits. Par exemple, notre liberté d’expression, bafouée au nom des lois Gayssot. Ces dernières, dévoyées de leur but initial (lutter contre le négationnisme) et grâce à l’aide d’associations grassement payées par le contribuable, peuvent vous envoyer au tribunal pour islamophobie, homophobie ou autres inepties linguistiques. Mais dans le même temps, les racailles qui pourrissent la vie des habitants des banlieues, recueillent la mansuétude des pouvoirs publics, avec la bénédiction et la compréhension des gauchistes du showbiz. On marche sur la tête !
 
Heureusement, le ridicule ne tue pas. Sinon il aurait déjà fait beaucoup de victimes. En n’épargnant aucun de nos journaleux et de nos politiques, si nombreux à plaider la cause libertaire, européiste et mondialiste. Parmi eux, peu sont patriotes ou simplement lucides (?) sur les intentions hégémoniques des multinationales et de la finance internationale pour organiser une totale marchandisation des biens et des personnes. Pourtant, les ravages de la dérive mondialiste sont déjà bien palpables et les premiers concernés ont décelé assez vite d’où venait le mal, sans pour autant y mettre un nom. Malgré tout et encore une fois, le bon sens populaire a rattrapé la classe dirigeante, qui voulait faire de toutes ses injonctions un écran de fumée. Raté ! Car il semblerait qu’aujourd’hui la conscience des peuples soit plus forte que la tartufferie ambiante : les ridicules sont, de plus en plus, ridiculisés.
 
Si ces comiques n’ont pas encore compris, il faudra, par le prochain vote, leur faire savoir.
 
Claude PICARD

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

5 commentaires

  1. Pour ma part les journaleux Comiques de gauche je leurs dit,sans craintes,des fois ça passe,souvent pas mes posts reste courtois mais réalistes,EUX Refusent de l’admettre si c’est pas dans le sens Macron,là je vais rire avec la plainte de l’association le cercle Algérianiste National,ou beaucoup d’Harkis aurait reçu le soutiens de certains Pour faire des Manifs partout en France ,en cas de blocage,venant de la justice de gauche,et de Hollande. Flamby n’a peur de rien…

  2. Tout cela est bien …mais la grande votation qui s’annonce sera une brillante démo en faveur de cette classe médiatico ridicule, composée de petits bourgeois dorés sur tranche. D’accord, je suis pessimiste, même très.

  3. Etienne says:

    La classe politico médiatique…

    Deux expressions semblent la désigner parfaitement : des « souffleurs de bulles » et des « casseurs de frigolite ».

    Souffleurs de bulles ? Ce sont des gens qui admirent les vérités (?) très éphémères qu’ils fabriquent.
    Par exemple : les migrants illégaux sont des réfugiés, ou ils sont une chance pour nos pays ; ou encore, les Russes interviennent dans la campagne présidentielle française, etc…

    Casseurs de frigolite (polystirène ?) ? Ce sont des gens qui se fabriquent des adversaires fragiles, méprisables, pour pouvoir les détruire facilement.
    Par exemple : les poujadistes, les populistes, les frontistes… Ils sont tous d’affreux fascistes, des ennemis de la (sainte) démocratie. Bons à massacrer.

    Et voilà ce qui fait que votre fille est muette.

  4. Boutté says:

    J’approuve vôtre texte mais je crains autant le peuple de France que les élites et leurs médias-sondeurs. Si un de nos amuseurs se présente aux élections je veux bien parier qu’il emportera la mise. C’est le pari de ceux qui ont créé Macron. Cet homme n’est rien en lui-même mais sa figure de people envogue peut suffire à le faire passer .J’en dirais autant de Mimi Matie par ex.

    • Elégant says:

      Quand vous parlez d’élites, ce serait bien d’ajouter « autoproclamés » tant ils ont matière a être vilipendés par les petits et les humbles (qui se laissent, de moins en moins, abuser)
      Quant à moi, je ne respecte que ceux que j’admire.
      C’est à dire pas grand monde.

      Quand j’entends ce Ribes et ses commentaires imbéciles, je me dis qu’il n’y a pas que des mongoliens trisomiques.
      Et, je dois avouer que cela doit être dur pour les trisomiques de réaliser que ce pseudo-intellectuel leur vole la place.
      Mais, je dois avouer que cela doit être du nanan pour les trisomiques de réaliser que ce pseudo-intellectuel n’est considéré que par une caste de médiocres.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com