addiction-sexuelle-homosexuels

Le fabricant de préservatifs Durex a réalisé une étude mondiale sur les comportements sexuels de sa clientèle potentielle.

Durex a enquêté sur les comportements sexuels auprès de 26 000 personnes, issues de 26 pays.

Cette étude aborde notamment le nombre de partenaires sexuels que l’on a dans une vie. En moyenne, les hommes hétérosexuels ont 13 partenaires différents, alors qu’il descend à 7 pour les femmes. Dans la quasi-totalité des pays, les hommes ont une moyenne supérieure aux femmes.

Mais chez les homosexuels, le chiffre grimpe en moyenne à 108 partenaires différents, avec un écart type d’une quarantaine de partenaires selon les pays (la variation va de 65 à 151)! L’étude ne précise pas de nombre de partenaires pour les lesbiennes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. Et donc ?
    Suite à cette étude commerciale, Durex a intérêt à ce ce que le lambda devienne homo. Aller durex va sponsoriser les campagnes lgbt, la pub… qui a dit lobby ?

  2. Patrick says:

    Les hommes ont 13 partenaires dans leur vie et les femmes 7.

    L’équation ne colle pas.

    Les femmes mentent plus que les hommes ou les hommes sont plus vantards que les femmes ?

  3. Totalement d’accord avec Patrick.Dans un monde de mathématique et de logique il faut nécéssairement deux partenaires de sexe opposé pour une fornication en bonne et due forme.
    Quant à la sodomie et les sodomistes,cette connaissance était déjà observée par les observateurs des sciences sexuelles,mais là elle se démontre en chiffre. Attendons donc la prochaine livraison scientifique pour en savoir plus. On n’a pas fini d’en voir avec ces pseudos papes qui se déchaussent dans les mosquées pour « méditer« sur ALLAH,seul vrai Dieu ! Pauvre humanité,attend-elle la réprimande qui ne saurait tarder . Cécilien 29/11/2014

  4. Quel est le lien entre le nombre de partenaires et l’addiction sexuelle ? Ce n’est pas parce qu’une personne ne se soumet pas à votre conception pudibonde de la sexualité, basée sur une morale bien précise et toute subjective, que cette personne est « droguée » du sexe.

    Pour le reste, effectivement, les hommes hétérosexuels et les femmes hétérosexuelles, puisqu’ils sont en nombre à peu près identique, ont mathématiquement le même nombre MOYEN de partenaires. C’est le nombre médian et/ou l’écart-type qui peuvent changer, en revanche.
    On en déduit donc que ce genre de statistiques, uniquement déclaratives, ne vaut pas grand chose, en terme de fiabilité. Et on peut notamment supposer que les hétérosexuels (hommes et femmes) vont minimiser leur nombre de partenaires (car parmi eux il y en a un certain nombre qui embrassent la moralité puritaine qui est la vôtre) alors que les homosexuels vont répondre de manière plus honnête (car ils sont exclus, de par leur orientation sexuelle, de cette morale puritaine, et n’en ont donc rien à secouer).

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com