28 & 29 mars – Retrouvez l’association pro-vie Laissez-Les Vivre -SOS Futures Mères à la Fête du Pays Réel.

Vous désirez être exposant à la 4e Fête du Pays Réel ? Contactez le secrétariat dédié (paysreel@civitas-parti-catholique.com – 06 65 40 20 35)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

113 commentaires

  1. A voir absolument, l’histoire vraie d’une directrice de Planned Parenthood;
    https://gloria.tv/post/UomtaLBxKrvM224E4kEwLpvuM

    • A voir également. C’est aussi une histoire vraie.
      https://www.youtube.com/watch?v=wRrSGAGYr0c

      • @Cooper Cela n’a rien à voir avec l’assassinat des bébés dans le ventre de leur mère, mais voilà mon avis sur le lien que vous fournissez:
        Spotlight? Mais excellente enquête qu’on aimerait bien voir faite dans les milieux de la politique, l’enseignement, le show-business, les médias. L’Education Nationale, dont vous êtes un éminent membre à de grosses casseroles aux basques en matière de couverture de pédophilie. Mais hélas, si des journalistes d’investigation ont fait une enquête on n’en a jamais vu la couleur. Mais des victimes il y en a, à la pelle. Et cela ressortira un jour.

        • Et bien vous voyez je vous rejoins en partie. Concernant la pédophilie, oui l’Église n’en a pas l’exclusivité. Et oui il y en a ailleurs. Et des enquêtes poussées pour savoir comment certains ont été protégés ou déplacés dans l’Éducation Nationale est nécessaire.
          Précision n°1, vous allez me dire que je chipote mais bon. Je ne fais pas partie de l’E.N stricto sensu. Mon ministère est celui de lʼEnseignement supérieur,
          de la Recherche et de lʼInnovation.
          Précision n°2 :Vous avez le droit de penser ce que vous voulez sur l’avortement. Moi aussi. Sauf que dans ce cas la loi pense comme moi. Mais après je vous reconnais le droit de militer pour essayer de la changer. Sur cette question l’important est ce que dit la loi présentement. Et elle très claire sur ce point. L’avortement n’est pas un meurtre.

          • La “loi” n’est pas le critère de mesure du Bien et du mal, Sheldon.

            Ca a du mal à rentrer, mais courage.

            Sous l’Allemagne du regretté chancelier, vous auriez été pour les lois de Nürnberg, sous l’Union Soviétique vous auriez été pour les lois sur la dissidence religieuse…

            • Je reste factuel. La loi dit que l’avortement n’est pas un meurtre. Point barre. Vous trouvez cela mal, d’autres trouvent cela bien. Et sinon j’ignorai que la France de 2020 était l’Union Soviétique sous Staline. mais c’est vrai que quand on vit confortablement vous avez le droit de foncer dans le n’importe quoi qui meuble.

              • Mais ca n’a rien de factuel, justement. C’est juste une “opinion” du législateur.

                Sinon, comme je vous l’avais déjà démontré, votre argument consiste à prendre comme référentiel “la loi”. Pas nécessairement de tel ou tel régime. Sans oublier que le régime républicain que vous défendez est aussi fondé sur le meurtre.

                • C’est factuel. Que cela plante votre démonstration, j’en suis désolé.Mais dura lex sed lex
                  Et quand au régime républicain il est tout autant fondé sur le meurtre que le christianisme.

                  • Tinatine says:

                    Le régime républicain s’ est imposé par la Terreur ;le christianisme ne s’ est jamais répandu par la terreur ; vous devez confondre avec l’ islam ; le christianisme a conquis les peuples par des miracles , des exorcismes qui ont chassé les démons , la prédication , la charité :beaucoup se sont convertis parce qu’ils ont découvert que dans leur vie païenne , ils vivaient comme des animaux .

                  • Je vais encore vous contredire – et c’est décidément facile – mais non.

                    Le législateur n’est pas scientifique ni biologiste.
                    Il décide non pas en fonction de la réalité, mais en fonction de l’idéologie du moment. Donc son “opinion” n’est pas “factuelle”. Elle est juste une “opinion”. Comme l’était celle du législateur NS qui considérait certaines races comme non-humaines et donc que leur élimination ne constituaient pas des meurtres.

                    Et en la validant comme un “fait”, vous ne faites pas œuvre de démarche scientifique. En revanche, vous vous mettez au niveau du National Socialisme…

                    Par ailleurs si le Christianisme était fondé sur le meurtre autant que la république – ce qui est faux qualitativement comme quantitativement, la république ayant fait en 6 ans plus de morts que 1300 ans de monarchie Chrétienne – vous critiqueriez autant ‘une que l’autre, or vous ne le faites pas.
                    Vous adorez la république qui fit pourtant 100 fois lus que ce que vous reprochez – mensongèrement – au Christianisme.

                    L’ignorance historique mêlée à la mauvaise foi idéologique sont graves, mais courage, vous pouvez vous en sortir. Simplement, vous croyez aveuglément aux mauvaises choses.

                    • Il y a des scientifiques et des biologistes qui sont du même avis que moi concernant l’avortement. Le moins que l’on puisse dire c’est que les avis sont partagés. Et le christianisme est sans aucun doute la religion la plus génocidaire de l’histoire. Mais il est vrai que les adeptes des sectes religieuses n’arrivent pas à admettre la réalité. Mais gardez espoir. Un jour vous arriverez à vous sortir de cet enfer.

                    • Il y a aussi des scientifiques et des biologistes qui ne sont pas d’accord avec vous et qui surtout se reposent sur la réalité des faits. Réalité que vous ne pouvez d’ailleurs pas voir en face, notamment par ignorance.
                      Si les “avis étaient partagés”, vous seriez dans le doute et dans une certaine ouverture, or vous ne l’êtes pas, suivant l’avis de ceux qui dans le lot, sont certainement les moins “scientifiques”.

                      En fait vous êtes aussi croyant que nous et certainement bien moins scientifique…

                      Il vous faudra assumer ce que vous êtes:-)

                    • “Le Christianisme est certainement la religion la plus génocidaire…”

                      -C’est votre “opinion”.

                      Qui ne repose sur rien.
                      Sinon sur le fait que vous n’assumez pas que vote idéologie fut une des plus criminelles dans l’Histoire de l’Humanité.

                      Allez, courage, un jour, vous aurez une vraie culture.

                    • C’est ce que j’ai dit. Les avis sont partagés. Vous avez des difficultés de lecture ? Quand aux moins scientifiques, je vous laisse assumer votre opinion à leurs sujets.
                      J’ai le droit d’avoir mon avis. Je ne dis pas que j’ai raison. Je constate juste que dans de très nombreux pays l’avortement est autorisé.

                    • La plus criminelle de l’histoire ? Si vous le dites. Après tout ce qui est affirmé sans preuves peut être nié sans preuves. mais un jour, quand vous sortirez de votre secte, vous finirez bien par y arriver. Mais je ne vous cache pas qu’il y a du boulot vous concernant.

                    • Justement, au sujet de votre affirmation aussi haineuse que péremptoire, on attend toujours vos “preuves”…

                      ..Que vous n’avez jamais fournies.

                      En revanche, la réalité des faits, chiffrée, sourcée, référencée vous met dedans. Définitivement.

                      Les avis, c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un (Clint Eastwood), mais encore faut-il le motiver.
                      Or il ne s’agit pas chez vous d’avis motivés mais d'”opinions” à l’emporte pièce, tant en Histoire qu’en sciences. Ce qui – justement – n’est absolument pas scientifique. Faire passer ses “avis” pour des faits ne l’était déjà pas…
                      Comme quoi, vous faites bien de venir ici.

                    • L’Inquisition c’est une opinion ? Le massacre à Jérusalem en 1099 ? Votre doctrine a raison. heureux les simples d’esprit dans votre genre.

                    • ……voici le Sheldon qui se dirige tout doucement vers le piège que je lui tendais…

                      L’historien danois Gustav Henningsen, dans les années 70, a dépouillé environ 50 000 procédures inquisitoriales datées de 1560 à 1700. Il conclut : “Environ 1% seulement des accusés ont dû être exécutés”. Quand les fantasmes cèdent enfin à la réalité de l’Histoire…
                      Pour l’inquisition romaine (1542-1860) : Andrea Del Col dans son pavé L’Inquisizione in Italia, pas loin de 1000 pages, arrive à la conclusion que sur 63 000 cas, environ 1250 condamnations à mort furent prononcées (dont 36 par les tribunaux ecclésiastiques selon Borromeo) ce qui nous fait une moyenne de 4 par an pour la « sanglante » inquisition romaine.
                      Inquisition espagnole, 2250 condamnés à mort (dont 59 par les tribunaux ecclésiastiques) sur 125 000 cas selon Borremeo. Selon Henningsen, sur 50000 cas examiné entre 1540 et 1700, 775 personnes brûlées, à peu près autant brûlées en effigie.

                      Du fait, pas du fantasme.

                      Quant aux Croisades, elles firent environ un million de morts sur deux siècles avec des coups donnés des deux côtés. Et Jérusalem était encore étonnamment bien peuplée après le soi-disant massacre de 1099…
                      En fait, il y eut à Jérusalem en 1099 ni plus ni moins que ce qui se fit en temps de guerre alors. Et les musulmans ont de leur côté plus à se reprocher.
                      Echec.

                    • Gérard Dufour estime que compte tenu de l’absence de documents précis limités à tel tribunal et à telle époque, il est impossible de prétendre imaginer le total des victimes du Saint-Office. Il note également que ceux qui n’étaient pas condamnés à mort, pouvaient être condamné à de la prison. Au vu de l’époque c’était la mort a plus ou moins brève échéance. Échec et mat.

                    • Hélas pour lui – et pour vous – la documentation existe…et permet un chiffrage pas à l’unité près mais suffisamment précis.

                      De plus, si “la documentation était insuffisante”, vos “opinions” seraient aussi infondées que les nôtres, ce qui ne vous empêche pas de les faire passer pour vérités “factuelles.

                      Toujours pas très scientifique, comme démarche…

                      Echec et mat pour vos prétentions, Sheldon.

                      Surtout que vous ne présentez aucune source ni étude sérieuse en face…

                      Allez, je vais vous aider (Et vous en avez manifestement bien besoin):

                      HENRI-CHARLES LEA (1825-1909) “HISTORY OF THE INQUISITION” en 4 volumes (Livre pourtant à charge, mais qui démontre le caractère équitable et peu criminel de l’Inquisition).
                      EDWARD PETERS “INQUISITION”, BARTOLOMÉ BENASSAR “L’INQUISITION ESPAGNOLE”, PIERRE CHAUNU “ÉGLISE’ CULTURE ET SOCIÉTÉ”
                      HENRY KAMEN (1936 – , université d’Oxford, college Saint Anthony) “HISTOIRE DE L’INQUISITION ESPAGNOLE.

                      Allez, courage, vous avez droit à une vraie culture!

                    • Malheureusement pour vous les études du Pr Dufour sont sans appel. Et leurs conclusions n’ont pas été remises en cause. Mais gardez espoir. Un jour vous finirez peut être par gagner. Mais pas aujourd’hui.

                    • Malheureusement pour vous, il se trouve que Gérard Dufour ne fait que compiler les études existantes d’une part et affirmait qu’il était “impossible de chiffrer le nombre de victimes” pour – justement – contrer Juan Antonio Llorente qui, dans son “Histoire critique de l’Inquisition”, affirmait que cette dernière avait en Espagne tué “31912” personnes.

                      C’est ce chiffre à la fois élevé et précise d’une manière suspecte que Dufour conteste. Mais il le fait après bien d’autres, Sheldon.

                      Notamment tous les historiens sérieux (Cecil Roth, Henry Kamen, Paul J Hauben, Henry Charles Lea) s’accordent pour dire que ses méthodes de recherche, de calcul, d’analyse dans son « Histoire critique de l’Inquisition Espagnole » (1816-1817) furent incomplètes, mal faites, pas sérieuses et inappropriées. Gabriel Lovett a d’ailleurs montré comment une phrase de Llorente qui parlait de 31912 morts (dont 10220 attribués à Torquemada) et d’environ 300 000 personnes passées en jugement avait été transformée en phrase parlant de « 300 000 victimes » de l’Inquisition Espagnole dans l’édition française du texte.

                      Voilàvoilà, Sheldon.

                      Du sérieux, du sourcé, du documenté.

                      Et même le chiffre le plus élevé sur l’Inquisition Espagnole – chiffre débunké depuis belle lurette – reste en deçà des horreurs du système que vous adorez, Sheldon.

                      Le temps se gâte, hein?

                    • Je veux bien croire que vos petites cellules grises ne sont pas très véloces. Dufour lui aussi critique Llorente et ses chiffres délirants. Finalement non…on va vers du beau temps.

                    • Mais c’est justement ce que j’ai dit depuis quelques posts, Sheldon.

                      En revanche, Dufour n’appuie pas votre thèse qui consistait à faire de l’Inquisition une horreur absolue. Mais pour le savoir, il aurait fallu le lire, pas le gougeuliser à la va-vite. Surtout face à des historiens de classe mondiale.

                      En fait, Sheldon, quand on compare l’Inquisition aux crimes de votre république – celle que vous prenez en référence – on préfère au contraire l’Inquisition.

                      Courage, ça va finir par rentrer.

                    • L’horreur absolue ? Il n’y a pas de point final à l’horreur. Juste des points de suspensions. Et Dufour est un historien de classe mondiale. C’est votre droit de préférer un crime à un autre. Moi je n’aime pas les criminels. Quelque soit leur bord. C’est là toute la différence entre nous. Question d’éducation sans doute. Je crains hélas que vous n’ayez jamais le niveau pour y parvenir.

                    • Henry Charles Lea, et, plus proches de nous, Gustav Henningsen, Henry Kamen, Edward Peters, ou encore Bartholomée Benassar sont des historiens ET des spécialistes de l’Espagne et de l’Inquisition de classe mondiale, Sheldon. Andrea del Col est aussi un spécialiste de classe mondiale sur l’Inquisition, Sheldon.

                      Pourtant, vous ne les avez jamais lus…

                      Pas plus que vous n’avez d’ailleurs lu Gérard Dufour qui, non seulement n’a pas la même renommée – il suffit de voir qu’aucun de ses travaux n’est couramment disponible en anglais – et ne fait que reprendre des travaux antérieurs, n’appuie absolument pas votre thèse, Sheldon. Il contredisait – à juste titre du reste – Llorente et son chiffre fantasmé des années 1815-1817.

                      Vous ne l’avez en fait pas plus lu que les autres, n’avez pas été en mesure de citer un seul de ses ouvrages – et pour cause – et vous êtes contenté de reprendre sa – maigre è notice de Wikipédia. Laquelle n’a pas réponse à tout, vous auriez dû vous en aviser. Comme vous auriez dû vous aviser que gougeuliser à la va-vite quelques références pour alimenter votre haine n’est pas une démarche très honnête ni très…scientifique.

                      La haine est un mauvais carburant, Sheldon. Surtout quand il est couplé à l’ignorance.

                      Et encore plus quand il est couplé à l’hypocrisie.
                      Car vous ne condamnez pas le régime républicain, l’athéisme et leurs crimes, Sheldon, au contraire, vous les approuvez et les justifiez quand vous ne pouvez les nier. Il suffit de lire vos commentaires avec vos « opinions » et « avis » pour s’en apercevoir. Vous n’y condamnez – de manière injuste et mensongère – que le Christianisme, et vous ne faites vos reculettes que quand vos interlocuteurs vous prouvent que vous faites au mieux de l’extrapolation de cas qui figurent aussi dans votre camp, au pire carrément du mensonge.

                      L’hypocrisie n’est pas morale, Sheldon. Mais pire encore, elle n’est pas « scientifique »…

                      Votre « thèse » était de dire que le Christianisme avait été la religion la plus génocidaire. Vos interlocuteurs vous ont prouvé, chiffres, sources, études et documents à l’appui que votre camp était redevable en qualité comme en quantité de 1000 fois plus de crimes. Pourtant, vous vous obstinez à critiquer uniquement le Christianisme…Votre haine vous mène vers des précipices mentaux, Sheldon. Vous devriez faire attention.

                      Passez-vous un coup d’eau froide sur la figure et lisez donc les historiens que je vous ai mis en annexe. Vous en sortirez – un peu – grandi. Et vous en avez bien besoin.

                    • Je n’ai pas prétendu que le professeur Dufour était le seul spécialiste. Je parle de lui parce que je l’ai lu. Je n’ai pas pour habitude de parler de ceux que je n’ai pas lu. Après je ne sais pas comment vous le dire parce que manifestement vous avez des difficultés de compréhension. Je condamne tous les massacres. Quels qu’ils soient. Je comprends que pour vous ce soit difficile à comprendre. Mais dites vous bien que contrairement à vous il y a des gens qui n’ont pas l’indignation à géométrie variable.

                    • Mais personne ici n’a l’ »indignation à géométrie variable », Sheldon, en dehors de vous, qui, au cours des fils, ne crachez votre haine recuite que sur le Christianisme pour des faits – en petite partie fantasmés, en grande partie mensongers – que vous pouvez reprocher en 1000 fois pire à la république qui, pourtant, vous sert de référentiel…

                      Voulez vous que l’on vous ressorte les commentaires dans lesquels vous niiez la réalité du génocide Vendéen, Sheldon?

                      Je constate que, sur l’Inquisition, vous commencez à lâcher du lest, et vous faites bien, car votre ignorance couplée à votre mauvaise foi devenait ridicule. Prendre une phrase d’une thèse que vous n’avez jamais lue pour lui faire die l’inverse de ce qu’elle voulait dire n’est en effet pas une méthode très…scientifique, Sheldon, vous avez trouvé tout seul, c’est bien, vous commencez à comprendre ce que ce qualificatif implique. Peut-être en serez vous un un jour…

                      Vos prétentions sur l’Inquisition et sur le Christianisme « plus grand génocidaire » de l’Histoire ayant été débunkées – depuis plusieurs posts et par de nombreux interlocuteurs, à vrai dire – nous pouvons passer à autre chose.
                      Votre problème est que vous crachez sur la civilisation Chrétienne parce qu’elle « a fait des morts » ce que nul ne conteste, parfois légitimement, parfois injustement. Et votre problème est que vous ne crachez que sur elle pour cette raison, Sheldon. Ce alors qu’elle reste certainement celle qui, dans le monde, en commit le moins, ce contrairement à vos fantasmes délirants. Et que votre république « humaniste », « progressiste » reste, lui, un des régimes les plus criminels que la Terre ait porté.

                      C’est cette contradiction entre votre petite haine ordinaire et peu…scientifique et la botte souveraine de la réalité que vous vivez très mal, Sheldon. Et que vous tentez vainement de maquiller sous une posture pseudo-compassionnelle universelle, une fois qu’on vous met le nez dedans, Sheldon.

                      Mais, ne perdez pas espoir, Sheldon, on en réchappe. En général, un peu de vraie culture – pas des trucs glanés en vitesse sur le web, hein? – suffit à traiter la plupart des symptômes.

                    • Ce n’était pas mon intention. mais il y a des rappels qui doivent être faits. Je conçois que pour les membres d’une secte ce sont des choses qui sont difficiles à entendre. Et la république n’est pas du tout mon référentiel. La science par contre oui. Et concernant la Vendée là encore de nombreux historiens rejettent l’idée de génocide. Ce n’est pas ma faute si vous pédalez dans la semoule à chaque fois. Et comme disait Pierre Dac, “Dans la connaissance du monde, ceux qui ne savent rien en savent
                      toujours autant que ceux qui n’en savent pas plus qu’eux.”

              • Cadoudal says:

                l’ avortement est le meurtre d’un enfant constitué prêt à naître;

                la loi de l’ avortement a été rédigée par des criminels voulant perpétrer un génocide sur le peuple gaulois, avec la complicité d’une classe politico-médiatique pourrie.

                la Révolution nihiliste de la mort de Dieu a aveuglé un grand nombre qui ne voient plus l ‘ordre naturel, ni ne distinguent plus le Bien du Mal, le Vrai du faux.

                .
                .

                • C’est là juste votre opinion. Et ce n’est pas ce que dit la loi. Et pas uniquement en France d’ailleurs. Pour le reste vous êtest libre de vos délires.

                  • N’empêche que si tes parents t’avaient avorté, tu ne serais pas là pour raconter des inepties…

                    L’avortement est un meurtre…. Mais encore faudrait-il avoir des enfants pour le comprendre pleinement… De la sensibilité aussi, ça peut servir.

                    La Loi ne dit pas le vrai ou le faux, la loi ne distingue pas le bien du mal, la loi est un compromis.

                    certaines lois peuvent être dites, scélérates.

                    Quand la troisième république envoyait, par exemple, au bagne des pauvres gens ayant volé un pain.

                  • Cadoudal says:

                    la loi , fabriquée par des francs maçons,des socialistes, serait-elle
                    la forme infaillible de vérité ?

                    une de vos caractéristiques: vous n’ argumentez jamais,
                    tout en vous présentant comme l ‘incarnation de la rigueur scientifique .

                    une autre caractéristique : le mépris de l’ ordre naturel et de l’ ordre surnaturel: vous êtes un nihiliste.

      • Tinatine says:

        Cela fait plusieurs décennies que les ennemis de l’ Eglise ont choisi de la démolir de l’ intérieur par la corruption plutôt que par la persécution ; ils ont introduit délibérément des brebis galeuses dans les séminaires avec la complicité d’ évêques félons travaillant pour la maçonnerie ; cela n’ a rien à voir avec l’ Eglise ; c’ est une contre -église .; il faut être naïf ou ignorant pour ne pas le voir .

        • Je ne peux pas trop vous dire. J’ai plus l’idée que l’Église est tombée toute seule. Que voulez vous, un peu trop de chair à bûcher à fini par lasser.

  2. Cadoudal says:

    ” La loi dit que l’avortement n’est pas un meurtre. Point barre. Vous trouvez cela mal, d’autres trouvent cela bien. ”

    vos propos ne valent rien;
    ils s ‘appuient uniquement sur votre grande estime de vous mêmes; que vous aurez du mal à communiquer à vos interlocuteurs.

    vous êtes complètement en dehors de la philosophia perenis.

    • Mes propos ont la même valeur que les vôtres. Et ils s’appuient sur des lois, des décisions de justice. Après vous avez le droit d’être complètement en dehors de la réalité.

    • La confusion entre dépénalisation et légalisation est toujours entretenue par les partisans de l’avortement. Ni la loi Veil de décembre 1974, appliquée en 1975, ni la loi Aubry-Guigou de 2001, ni les lois suivantes n’ont légalisé l’avortement. Que les hystériques ministres successives du ministère de la maladie et de la mort aient parlé d’un “droit” à l’avortement ne suffit pas à “légaliser” le meurtre par avortement, qui reste “dépénalisé”. Dans les faits, il est promu et encouragé, mais en droit, il n’a jamais été “légalisé”. Ils ont organisé de façon dictatoriale le musellement des opposants au crime avec des lois clairement liberticides, comme ils le font pout toute opinion qui ne leur plaît pas. Ils n’ont pas encore aboli l’objection de conscience du personnel médical, mais vu comme ils trépignent de rage, cela ne va pas tarder. Aux médecins d’être vigilants et de se bouger.

      • Sur ce point je suis assez d’accord avec vous. L’acquittement lors du procès de Bobigny en 1972 fait que le parquet ne poursuivait déjà plus avant 1974. Vous avez raison légalement il s’agit d’une dépénalisation.Mais dans la pratique cela ne change pas grand chose. Du plus les opposants sont libres de s’exprimer, le fait qu’ils ne rencontrent aucun succès est une autre histoire.

        • Pour faire bref, nous ne sommes plus dans un Etat de droit.
          Le “assez” (d’accord) est “assez” savoureux. Merci!
          Les opposants ne sont pas libres de s’exprimer dans la pratique puisque même de gentilles affiches déchaînent l’hystérie de vos “amis”. Et la ridicule loi contre les sites pro-vie internet (aucune plainte depuis presque 2 ans, ce qui met en furie le Planning “familial” qui va bien trouver le moyen de monter une fausse accusation) prouve que nous sommes dans la dictature des pro-mort. Des tueurs, quoi….
          En conclusion, l’avortement est un meurtre qui par la volonté des puissants du moment est dépénalisé pour le plus grand malheur des peuples.

          • Au risque de vous décevoir nous sommes dans un état de droit. Et vous êtes libres de vous exprimer. Il me semble qu’il y a assez d’associations diverses et variées qui s’opposent à l’avortement pour trouver votre bonheur.
            L’avortement n’est pas un meurtre et il a été dépénalisé par la volonté du peuple. Vox populi vox dei. Vous vous souvenez ?

            • L’avortement n’a pas été dépénalisé par le peuple. Faudrait pas exagérer non plus !
              Simone Veil n’est pas le peuple, pas plus que Robert Badinter n’est le peuple…. C’est risible…

              Blackrock ? C’est le peuple aussi alors ?

              Et si l’avortement aurait effectivement été dépénalisé, c’est que la notion de meurtre était différente il y a pas si longtemps.

              Par conséquent tout est relatif de ce point de vu. La loi change selon les besoin de la société, et certainement pas par éthique…

              Quelle naïveté confondante… Quelle partisanerie…

              • Madame Simone Veil est venu au pouvoir les armes à la main ? Monsieur Badinter aussi sans doute. Quelle imagination délirante…Et quelle bêtise.

                • Tinatine says:

                  Simone Veil et Badinter ont été nommés ministres par Giscard sans avoir jamais été élus ; ce même Giscard a bien été élu comme tout les candidats à la présidentielle sur la base de baratin électoral et de propagande journalistique .

  3. Tinatine says:

    Les mères qui se sont fait avorter savent très bien qu’elles ont tué leur enfant la loi qui prétend le contraire n’ a servi qu’ à les conduire à un meurtre qu’ elles regretteront toute leur vie . La loi va bientôt nous faire avaler qu’ un père n’ est pas forcément un mâle mais qu’ un père peut être une grand-mère .

    • Fort heureusement elles s’en remettent très bien. Et rien ne les empêchent d’avoir des enfants plus tard.

      • “Fort heureusement elles s’en remettent très bien.”
        Et qu’en savez-vous ? Seule une femme ayant vécu cette expérience peut le dire.
        En tant qu’homme vous êtes dans l’impossibilité de savoir si une femme se remet psychologiquement ou non d’un avortement.

        • Pour les études que j’en ai lu, les femmes qui avortent ne se précipitent pas dans le suicide.Et heureusement d’ailleurs.

          • Allons, allons, il ne fait pas prendre ses infos qu’au Planning “familial”, vous risquez la désinformation.
            Gissler M, Hemminki E, Lonnqvist J. Suicides after pregnancy in Finland: 1987-94: register linkage study. British Medical Journal, 1996; 313: 1431-1434.
            Tischler C. Adolescent suicide attempts following elective abortion. Pediatrics, 1981; 68(5): 670- 671.
            Morgan CM, Evans M, Peter JR, Currie C. Mental health may deteriorate as a direct effect of induced abortion. British Medical Journal, 1997; 314: 902.

            Le taux de suicide est 6 fois plus élevé. Deux études d’envergure nationale en Finlande révèlent que les femmes qui ont avorté sont 6 fois plus susceptibles de faire une tentative de suicide que les femmes qui ont mené leur grossesse à terme. (Gissler, Hemminki & Lonnqvist, “Suicides after pregnancy in Finland, 1987-94: register linkage study,” British Journal of Medicine 313:1431-4, 1996; and M. Gissler, “Injury deaths, suicides and homicides associated with pregnancy, Finland 1987-2000,” European J. Public Health 15(5):459-63,2005.)

            • Mika Gissler :«L’avortement et le suicide ont des facteurs de risque en commun. Ce n’est pas un lien de cause à effet» Voilà c’est tout. Il est important de bien tout lire.

          • “Pour les études que j’en ai lu, les femmes qui avortent ne se précipitent pas dans le suicide.”
            Qui vous parle de suicide ? Le suicide est un cas extrême, mais il existe de multiples façons de mal vivre psychologiquement le fait d’avoir avorté.
            Ce que vos études pro-avortement ignorent délibérément.

            • Une étude à proposer peut être ?

              • Tinatine says:

                Il existe des manières indirectes de se suicider ou d’ adopter un comportement destructeur pour soi- même ou son entourage: l’ alcoolisme , les drogues , la dépression , la vie en couple avec un homme violent ou vicieux et puis , bien sûr , la cruauté envers ses propres enfants ; les infanticides sont plus nombreux que les féminicides ; pas étonnant lorsque l’ on considère que l’ enfant ne doit pas être une gêne et que l’ on peut lui faire tout subir . Ces dames ( pour celles qui ne regrettent pas leur crime abominable ) pourrissent la vie de leurs proches ; c’est facile à constater . Cela m’étonnerait que l’on fasse des études sur ce sujet : le lobby pro- avortement s’ y opposerait ; point n’ est besoin d’ étude , il suffit d’ ouvrir les yeux et de recueillir des confidences ; c’ est une épreuve aussi pour les médecins , sages – femmes et infirmières qui n’ osent pas dire non et qui doivent jeter à la poubelle les petits corps démembrés ; ainsi cette sage-femme devenue alcoolique après avoir vu des dizaines de bébés coupés en morceaux et qui a causé la mort d’ un nouveau -né parce qu’elle était dépressive ..

                • Il y a des études. Et elle vont toutes dans le même sens. Il n’y a pas de dépressions ou de suicides plus nombreux par comparaison à une population de femmes n’ayant pas avortées.

                • Tinatine, vous avez tout dit.
                  Mais ce Sheldon Cooper peut-il comprendre, car pour comprendre il faut avoir une conscience, ce qui semble lui faire défaut.

                  • Je ne sais pas si j’en ai une. Mais je sais que je n’ai pas besoin d’un bouquin écrit il y a 2000 ans pour savoir ou est le bien et ou est le mal.

                    • Alors si pour vous le bien consiste à tuer des enfants à naître, cela prouve amplement que vous n’avez pas de conscience, et il n’y a pas besoin de se référer à “un bouquin écrit il y a 2000 ans” pour se rendre compte de ça.

                  • Dans ce cas nous sommes très nombreux alors. Une autre hypothèse mérite que d’être examiné. C’est que les gens font très bien la différence entre un avortement et un meurtre. Contrairement à vous. Ceci expliquant sans doute le peu de succès de votre thèse au niveau mondial

                    • Ce n’est pas le nombre qui fait la vérité. Si c’est votre seul argument, c’est plutôt simpliste…
                      Pour moi la discussion est terminée, je ne perds plus mon temps à discuter avec une personne sans conscience.
                      Vous allez répondre une de vos petites phrases habituelles pour avoir le dernier mot comme vous le faites systématiquement sur les sites que vous polluez, mais ce que vous pourrez dire n’a aucun intérêt, tout est vain chez vous.
                      Je vais à l’avenir éviter de lire vos commentaires, ça m’évitera de me polluer l’esprit.

                    • Ce n’est pas la minorité non plus. Je crois que ce qui vous agace plus plus c’est de savoir que dans le fond c’est moi qui ait raison.

                    • “c’est moi qui ait raison” avec une faute d’orthographe aussi grave n’a convaincu que vous…

                    • Du moment que vous êtes d’accord sur le fond.

                    • Alors, je vous explique aussi le fond de mon commentaire : personne n’a été convaincu.

                    • Pas grave. Moi je ne cherche pas à convaincre. Vous par contre, puisque vous voulez changez la loi, vous devriez faire mieux.

                    • Ne faites pas de procès d’intention aux autres.

                    • Point de procès d’intention de ma part.

  4. Tinatine says:

    La bataille de Jérusalem pour reprendre la ville a certes causé des morts , comme toute bataille ; peut-être aurait-il fallu dialoguer gentiment ? Demandez aux arméniens chrétiens si on peut dialoguer avec les Turcs .Le nombre de morts a été gonflé ; les historiens admettent que, pour des raisons démographiques , le nombre réel de morts est très inférieur à ce qui a pu être raconté .
    Pour l’inquisition , il est conseillé de ne pas prendre Voltaire pour référence ; c’ était peut-être maladroit de condamner des sorciers et des sorcières ; sans doute aurait- il été préférable de les exorciser mais je n’ en suis même pas certaine : pactiser avec le diable est un acte exrêmement grave.Le tribunal de l’inquisition permettait aux accusés d’ échapper au “lynchage ” et d’établir leur innocence si tel était le cas . Ayant naguère séjourné au Brésil , je peux vous assurer que les pratiques criminelles des sorciers terrorisent encore les populations ; malheureusement , l’ Eglise conciliaire semble avoir renoncé au combat .

    • Je connais les horreurs de la guerre.Maintenant tuer des hommes désarmés même musulmans je ne vous pas ou est le courage et l’honneur. Ni de brûler des juifs dans leurs synagogues.
      Remarquez qu’en 1204 (IV croisade) à Constantinople les chrétiens se massacreront entre eux.

      • Vous avez fait la guerre, Sheldon?

        • Fort heureusement non. Mais j’ai fais mon service militaire. Et pas besoin de la faire pour en connaître les horreurs.

          • Oh, encore un sujet sur lequel vous ne savez donc pas ce que vous dites, Sheldon. Vous les collectionnez.

            Si tous les biffins de France et de Navarre devaient se voir comme des Babadzhanian parce qu’ils ont ciré deux rangers et graissé un MAS 49, la France serait pleine de héros, Sheldon.

            Ne dites pas que vous connaissez les horreurs de la guerre, vous allez vous faire des copains chez ceux qui, eux, les connaissent vraiment.

            • Il n’y pas besoin d’être un héros pour ça. Je n’étais pas là au moment du big bang et pourtant je sais qu’il a eu lieu. Et si vos connaissance de la guerre sont à l’aulne de vos connaissances historiques, c’est que vraiment vous n’y connaissez rien.

  5. Les exécutions pour sorcellerie estimées au XVIe et XVIIe siècles
    plus de 35 000 dans les pays germaniques protestants, moins de 5000 en France, moins de 100 en Espagne. De quoi revoir quelques idées toutes faites.

    • Comme je l’ai déjà indiqué en citant l’ historien spécialiste Gérard Dufour, il est impossible d’avoir une idée exacte du nombre de victimes.

      • Outre que Gérard Dufour n’st pas plus “spécialiste” que vous, dans ce cas, vous devriez être plus prudent dans vos “avis”.

        Ne vous accrochez pas trop au “massacre de Jérusalem”, Sheldon, car vous ne connaissez ni les études ni les sources d’époque. Et on pourrait vous ressortir le génocide Vendéen, les Cristeros, les fusillades de Juin 1848…

        Au fait, que pensez vous d’une république qui rôtit des enfants tout vifs, viola systématiquement les femmes, organisa des noyades républicaines en Vendée…?

        • C’est un spécialiste de l’Inquisition espagnole et de la fin et de la fin de l’Ancien Régime en Espagne. Vous devriez être plus prudent avant de critiquer des gens que vous en connaissez pas.Essayez de vous départir de votre esprit sectaire. Il y a d’excellents historiens en dehors de la sphère catholique.
          Je suis autant choqué par la République que par l’Église. C’est la ma force par rapport à vous. Moi je ne compte pas que quand ça m’arrange. J’ai coutume de dire que nous sommes capable du meilleur comme du pire. malheureusement c’est dans le pire que nous sommes les meilleurs.

          • Outre que Dufour n’a fait que reprendre des travaux plus approfondis et antérieurs, il contesta le chiffrage des victimes de l’Inquisition non pas pour dire qu’il était impossible à faire, mais pour contester le chiffre à la fois élevé et trop précis de Llorente, Sheldon.

            Avant d’invoquer des gens que vous ne connaissez pas, vous devriez les lire jusqu’au bout…

            Ce n’est pas la première fois que vous invoquez trop vite une référence trop hâtivement gougeulisée, Sheldon.

            Décidément, on se demande bien où et quand vous seriez “scientifique”…

            Vous n’êtes pas choqué par les crimes de la république que vous adorez, Sheldon.
            Sinon, vous ne la prendriez pas, elle et ses “lois” comme référence. Cela s’appelle “hypocrisie”, Sheldon. Et c’est justement notre force par rapport à vous, d’être non seulement cohérents, mais dénués d’hypocrisie.

            • “Il est impossible de prétendre imaginer le total des victimes du Saint-Office.” (Gérard Dufour). Effectivement vous devriez lire jusqu’au bout. Au lieu de foncer dans le n’importe quoi qui meuble.
              Et oui les crimes me choquent. Que ce soit la République ou l’Église.Là en encore vous tirez une balle dans le pied en faisant des déductions sur ce que je pense. Mais comme n’avez rien d’un scientifique je ne vous en veux pas. Et c’est parce que moi contrairement à vous je n’ai pas l’indignation a géométrie variable que je suis plus fort que les sectaires dans votre genre.

              • Sur l’inquisition :

                Pas la peine de vous casser la tête.

                Même Wikipédia vous donne tord ! Un site pas franchement conservateur, et tenu par des juifs qui plus est !!

                L’inquisition c’était de la gnognotte à côté de vos régimes “démocratiques” et de leurs purges citoyennes….

                Vos comparaisons sont grotesques d’ignorance !
                Franchement !!
                Entre le communisme et ses cent millions de cadavres, la Révolution Française et ses deux millions de morts…(1% de nobles…, 99% de petites gens..), le bagne républicain qui aura envoyé mourir des générations de pauvres gens…

                La Sainte et regrettée Inquisition, à côté, aura mis à mort moins de 50.000 personnes sur trois continents et 350 ans d’exercices…

                Excusez du peu….

                Ah, oui, j’oubliais :

                L’avortement, rien qu’en France, c’est plus de six millions de petites victimes innocentes…

                On joue pas dans la même cour… C’est clair !

                • Wikipédia tenu par des juifs ? Première nouvelle. Ah oui j’oubliais, l’avortement ne date pas de 1974. C’est qu’on ne joue pas dans la même cour. Moi j’ai dépassé le stade du bas à sable.

            • Tchetnik says:

              Mais non seulement vous êtes hypocrite, mais aussi menteur, Sheldon.

              D’abord parce que vous vous réclamez de gens que vous ne connaissez pas, ensuite parce que vous interprétez de travers une phrase piquée au hasard.

              Ce qui n’est vraiment pas “scientifique”…

              En attendant, Henry Charles Lee, Bartolomé Benassar, Henry Kamen, Andrea de Col, Fustav Henningsen…vous mettent simplement en échec.

              Vous devriez juste les lire. Avec un peu d’honnêteté, pour changer.

              Votre propos était de dire que le Christianisme était la religion la plus ” génocidaire” et la botte souveraine de la réalité vous met en échec.

              C’est dur, mais grandissez un peu…

              • Ce n’est pas ma faute si vous tirez une balle dans le pied à chaque fois. Ce n’est pas une phrase au hasard. Elle vient de la conclusion. Savoir lire est la première étape du raisonnement. Vous devriez essayer. Les chrétiens comme tous les autres croyants de toutes les religions ne voient pas leurs crimes.

                • “Savoir lire est la première étape du raisonnement.”

                  Très curieux de lire cela sous votre plume.

                  • Seulement pour vous.

                    • Tout le monde a pu en juger…sauf vous.
                      Vous ne vous rendez pas du tout crédible.
                      Mais vous ne vous en rendez pas compte, ce qui est normal puisque vous n’avez que votre propre jugement en vue, en particulier sur vous. Et vous vous trouvez parfait. Ainsi, vous ne changerez jamais. Et cela vous convient.
                      Toute discussion avec vous est donc stérile. Vous êtes totalement fermé sur vous-même bien que vous pensiez magnanimement le contraire.
                      Allez, bonne fin de journée ! Je préfère discuter avec d’autres personnes, avec un esprit plus ouvert.

                    • Je suis prêt à discuter. Je regrette que la prévention ne soit pas plus développée. Cela éviterait bien des avortements. J’ai pu constater que les jeunes sont très mal informés en matière de sexualité.

                • Mais commencez donc par lire la thèse de Dufour de A à Z, Sheldon. Sans lui faire dire ce qu’elle ne dit pas.

                  Et lisez donc aussi Lea, Benassar, Henningsen, Kamen…

                  Lisez donc aussi François Furet, Sheldon, car entendre un républicain reprocher au Christianisme des crimes que sa république à commis en plus grand et en plus réel s’apparente au rhinocéros qui reproche à la gazelle d’avoir de grosses fesses…

                  • C’est ce que j’ai fais. Vous devriez faire de même. Après je n’ai malheureusement pas le temps de lire autant que je le voudrai. Mais je vous remercie pour vos suggestions.

                    • Manifestement, non, Sheldon.

                      Sinon, vous vous seriez aperçu que Dufour ne remet pas en cause le caractère estimable du bilan de l’Inquisition, mais ne s’adressait qu’au chiffre fantasmé de Llorente. Que vous devriez lire aussi du reste.

                    • Manifestement si. Il remet bien en cause le bilan. Comme l’indique la phrase que je vous ai cité. Mais vous ne pouviez pas le savoir puisque vous n’avez rien lu.

                • Allez, petite phrase de Bartholomé Benassar:

                  Les juges inquisitoriaux sont “des hommes d’une qualité intellectuelle remarquable”, et l’Inquisition fut une justice “plus exacte, plus scrupuleuse. (… ) Une justice qui pratique un examen attentif des témoignages, qui en effectue le recoupement minutieux, qui accepte sans lésiner les récusations par les accuses des témoins suspects, une justice qui torture fort peu et qui respecte les normes légales (…). Une justice soucieuse d’éduquer, d’expliquer à l’accuse pourquoi il a erre, qui réprimande et qui conseille, dont les condamnations définitives ne frappent que les récidivistes”. (L’Inquisition espagnole, Hachette, 2001).

                  • Vous [les catholiques de France] avez été, pendant plusieurs siècles, la partie la plus visible du christianisme ; ainsi, c’est par vous qu’on a pu juger de tout. Or quel jugement peut-on faire du christianisme, si on se règle sur votre conduite ? Ne doit-on pas croire, que c’est une religion qui aime le sang, et le carnage ; qui veut violenter le corps et l’âme ; qui, pour établir sa tyrannie sur les consciences, et faire des fourbes et des hypocrites, en cas qu’elle n’ait pas l’adresse de persuader ce qu’elle veut, met tout en usage, mensonges, faux serments, dragons, juges iniques, chicaneurs et solliciteurs de méchants procès, faux témoins, bourreaux, inquisitions ; et tout cela, ou en faisant semblant de croire qu’il est permis et légitime, parce qu’il est utile à la propagation de la foi, ou en le croyant effectivement ; qui sont deux dispositions honteuses au nom chrétien ?”
                    (Pierre Bayle)

                    • Mais Pierre Bayle n’est pas Historien de l’Inquisition, Sheldon. Il se contentait d’énoncer une “opinion”, un peu comme vous, d’ailleurs.

                      Et je ne suis pas Catholique, mauvaise pioche.

                      En revanche, Bartholomé Benassar est un Historien reconnu sur l’Inquisition, Sheldon. un de ceux que vous n’avez jamais lus, justement.

                      Allez, encore une couche:

                      Henry Charles Lea, historien américain libéral du XIXème, très défavorable à l’Inquisition (son ouvrage a été récemment réédité), note : “La croyance populaire selon laquelle la chambre de torture était le théâtre (…) d’un acharnement particulier a extorquer des aveux est une erreur imputable aux écrivains a sensation qui ont exploite la crédulité publique.”
                      Et Henry Kamen, auteur d’une Histoire de l’Inquisition espagnole (Paris, 1966) : “A une époque où la torture était universellement répandue dans les cours criminelle de toute l’Europe l’Inquisition espagnole suivait (à cette égard) une politique de modération et de circonspection qui permet de la juger favorablement” (p. 183).

                      Vous voyez ce à quoi on s’attend quand on demande du “scientifique”, Sheldon?

                      Du fondé, du concret, issu de sources rigoureuses et sérieuses.

                      Allez, résistez, vous avez droit à votre culture!

                    • Vous savez je ne suis pas catholique non plus. Et oui je n’ai pas lu Bennassar. Je n’ai jamais prétendu l’avoir fait. Vous allez continuer à inventer ?

  6. Tinatine says:

    L’ article initial portait sur la fête du pays réel et la présence de S.O.S. futures mères ; Monsieur le pseudo professeur utilise ce sujet pour nous servir les clichés habituels sur l’ inquisition , et les Croisades , (étonnant que l’ affaire Galilée ne soit pas revenue sur le tapis ) ; je ne comprends pas pourquoi la présence de cette association pro-vie gêne Monsieur le Professeur ! C’ est peut-être criminel , dans son esprit d’ aider des femmes en détresse .L’ avortement a été légalisé mais il n’ est pas obligatoire ; nous ne sommes pas (encore ) sous régime communiste chinois ! Monsieur le professeur pourrait positiver et s’ émerveiller de cet élan charitable qui anime les chrétiens et les encourage à secourir (leur prochaine et ) leur prochain .

    • Cette association ne me gêne absolument pas. Il n’est absolument pas criminel d’aider des femmes en détresse. J’ose croire que vous auriez condamné avec la même virulence les femmes qui ont été condamnés à mort pour avoir aider d’autres femmes en détresse également à avorter. Ainsi que les médecin qui ont été assassinés pour avoir pratiquer des avortements. Ah ? on me dit dans l’oreillette que dans ce cas c’est différent.

      • Tinatine says:

        En effet , cela ne me gêne pas que l’on tue ou que l’on neutralise d’ une autre manière des criminels ; ce faisant , on sauve des innocents .

        • C’est là toute la différence entre nous. Tuer des médecins désarmés est un meurtre. Et fort heureusement là aussi la loi le considère comme cela également.

  7. Tinatine says:

    Sheldon estime donc que les jeunes sont très mal informés en matière de sexualité ; il est loin le temps où l’on racontait des histoires de choux , de roses et de cigognes ; les ados contemporains savent parfaitement comment est conçu un bébé .

    “Tuer des médecins désarmés est un meurtre ” . on n’ a pas tué des bataillons de médecins désarmés ; ; il semble qu’ il y ait eu un cas . L’ auteur du meurtre avait certainement des circonstances atténuantes : peut-être sa grand-mère s’ est -elle fait avorter et a ensuite fait subir à sa descendance ses dépressions , son alcoolisme , ses tendances destructrices . Cela peut donner des envies de meurtre . Je connais un cas heureusement converti ; il n’ a jamais tué , à la différence de sa foldingue de grand-mère .
    Il n’ en reste pas moins que c’ est un héritage difficile à assumer sans compter l’ arrière grand-mère et les grandes tantes tueuses d’ enfants elles aussi ; et puis le grand-oncle vicieux et l’autre grand-oncle bête à manger du foin .Vous parlez d’ un roman familial ! C’ est l’ avortement qui est au coeur de tous les drames vécus par les héritiers de cette famille ; si les ancêtres avaient accueilli avec amour l’es enfants à naître , les choses auraient tourné autrement .

  8. Tinatine says:

    On dirait que Monsieur le Professeur ne sait pas comment fonctionne la démocratie lorsqu’il affirme que ” la loi est fabriquée par des gens qui ont été élus “.

    Les ministres qui présentent un projet de loi n’ ont souvent jamais été élus : ex : Simone Veil ou Badinter .

    lorsqu’un gouvernement utilise le 49-3 , on ne peut pas dire que la loi a été votée démocratiquement ; bien sûr , la majorité au pouvoir pourrait voter une motion de censure déposée par l’ opposition mais l’ expérience prouve que pour des raisons de discipline du parti et de carriérisme , les députés de cette majorité ne le font pas . Ils n’ hésitent pas à trahir leurs électeurs .

    Il arrive même que le chef du gouvernement menace les députés de sa majorité qui refuseraient de voter une loi inique contraire à leurs principes ; exemple : la retraite d’ anciens combattants accordée aux français qui avaient combattu aux côté des républicains espagnols ; Chirac a donné l’ordre aux députés de son parti de voter contre leur conscience , en faveur de cette loi inique afin qu’ elle soit adoptée avec le maximum de voix . Avec le système des partis , on voit bien que la séparation des pouvoirs n’ est qu’ un leurre .