logo-obs-christianophobie

L’Observatoire de la Christianophobie vient de publier son rapport 2015 sur la christianophobie en France.

Le bilan de l’année 2014 est accablant avec 186 actes antichrétiens recensés sur le territoire français. La plupart du temps, ces actes christianophobes ne font l’objet d’aucun traitement médiatique dans la presse mainstream.

L’Observatoire de la Christianophobie a eu connaissance de :

– 25 cas de tags haineux

– 118 cas de vandalisme, profanation ou incendies

– 12 cas de vols

– 4 cas d’attaques informatiques

– 16 cas de provocations publiques à la violence ou à la discrimination

– 11 cas de violences physiques, actions christianophobes ou perturbations du culte

Toutes ces situations sont pénalement répréhensibles.

L’Observatoire de la Christianophobie a également comptabilisé les détournements des symboles chrétiens et les pressions diverses pour l’année 2014 en France :

– 10 cas de la part de médias

– 14 cas de la part d’entreprises et de publicités privées

– 15 cas de la part d’institutions publiques

– 10 cas de la part d'”artistes”

L’Observatoire de la Christianophobie montre aussi l’augmentation impressionnante des actes commis contre les lieux de culte chrétiens en France depuis 2008. Les derniers chiffres fournis par le Ministère de l’Intérieur concernent l’année 2013. 405 cas d’atteintes aux lieux de culte chrétiens ont été répertoriés cette année-là, soit 82 % de l’ensemble des atteintes à des lieux de culte en France.

Pour télécharger ce rapport 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :