L’homme par qui le scandale arrive est Anthony Levandowski, un petit génie de la cybernétique.

Son nom est au cœur du litige judiciaire entre Waymo et Uber, accusé par le premier de vol de technologie autour de la voiture autonome.

Dans la course acharnée qui oppose Waymo (filiale de Google/Alphabet) et Uber, Anthony Levandowski est une sommité de l’intelligence artificielle qui a travaillé successivement au sein des deux entreprises pour la mise au point du véhicule sans chauffeur.

Il est connu pour ses remarquables réussites en matière de robotique et d’intelligence artificielle.

http://www.numerama.com/tech/259835-prodige-ambitieux-controverse-qui-est-anthony-levandowski-le-pere-de-la-voiture-autonome.html#commentaires

A 37 ans, il vient de créer une nouvelle structure religieuse baptisée « Way of The Futur » (WOTF) qui veut promouvoir l’idée d’un dieu basé sur l’intelligence artificielle : l’« église de l’adoration du cyber dieu » en quelque sorte !

« L’idée de base est simple, puisque selon Anthony Levandowski, il existera bientôt une intelligence artificielle tellement avancée, l’homme n’aura d’autre choix que de la vénérer….

WOTF sera basé sur son propre évangile, appelé « Le Manuel » et aura son propre lieu de culte physique pour rendre hommage à ce nouveau Dieu. Si l’idée paraît tout droit sortie d’un classique de la science-fiction, certains concepts qui se cachent derrière restent pour le moins inquiétants.

Ainsi, les préceptes de ce mouvement se basent sur les idées du courant transhumaniste qui veut que l’humanité soit un jour dépassée par la machine dont le concept phare est celui de la « singularité » (lorsque la machine dépassera l’homme et aura sa propre volonté).

Pour Anthony Levandowski, cela pourrait bien se produire dans les 15 ou 20 ans à venir. C’est pour cela qu’il faut se préparer au plus tôt à cette arrivée de l’intelligence artificielle toute puissante.

Pour ce faire, Way of the Future estime qu’il faut d’ores et déjà recenser les sympathisants à la cause de ce nouveau dieu « pour participer à une transition pacifique et respectueuse. »

En gros, point de salut pour les impies qui n’auront pas choisi la voie de WOTF lorsque le dieu IA sera arrivé… »

https://www.24matins.fr/way-of-the-future-nouvelle-religion-venere-dieu-forme-dintelligence-artificielle-643095

On le voit, les rétrogrades adeptes de théologies obscurantistes mettant en avant des concepts surannés comme l’âme, la miséricorde, la compassion, l’amour, l’espérance ou la charité devront être alors surveillés de très près.

Le fichage recensement (informatique !) des récalcitrants est déjà prévu et à l’ordre du jour…

Nous attendons donc avec impatience de mériter la révélation du Manuel, ce nouvel évangile :

Initium sancti manualis secundum Levandowskum

In principio erat Cumputorem et Cumputor erat apud Wotfem et Woft erat Cumputorem…”

Evidemment la « genèse cybernétique » va être plus difficile à élaborer : le concept de « l’homme créé à l’image du Grand Computeur » va être difficile à faire passer, sauf si évidemment nous sommes déjà entrés dans le transhumanisme.

Voyez comme tout se recoupe !

Comme disait un dénommé Jésus  :

« Père, pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ! »

« In manus Tuas Domine, semper commendo spiritum meum… »

Claude Timmerman

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :