Le 6 octobre, sur le site de l’Usine Nouvelle est parue l’information suivante : à compter du 12 octobre, les carburants en stations-service changent de nom. Le nouvel étiquetage sera composé d’une association de différents chiffres, lettres, et formes. Cela fait suite à l’entrée en vigueur d’une directive européenne de 2014, dont l’objectif est d’harmoniser leur étiquetage au sein de l’Union Européenne, afin de faciliter les déplacements des automobilistes à l’étranger.

Chaque type de carburant sera représenté par une association de lettre et de forme différente, et un chiffre indiquera le taux de biocarburant : l’essence sera signalée par un E dans un rond. Le Sans-plomb 95-E10, qui contient 10 % de bioéthanol, deviendra E10, tandis que le Superéthanol, composé à 85% d’éthanol, deviendra E85. Pour le diesel, ce sera un B (pour biodiesel) dans un carré. Le gazole, composé à 7% de biodiesel, s’appellera désormais B7. Viendront le rejoindre une version composée de 10% de biodiesel, et le XTL, un nouveau diesel synthétique.

Les gaz apparaîtront dans un losange. LPG remplacera l’actuel gaz de pétrole liquéfié (GPL), GNC pour le gaz naturel comprimé, etc… Si certains distributeurs, comme Total, se préparent déjà au changement, toutes les stations ne seront pas équipées dès le 12 octobre. Ces modifications devraient donc se faire progressivement, afin de laisser un peu de temps aux automobilistes pour s’habituer.

On note une incitation de consommation de l’éthanol, qui est loin d’être le carburant idéal que le monde entier attend, même si le prix à la pompe (0.67 € le litre contre 1.51 pour le diesel) peut sembler attractif

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. On fait tout pour faciliter la vie des anciens ,,comme a chaque election ,les promesses n engageant que ceux ,,,,,””nous allons faciliter les demarches administratives “bande d ordures .,

  2. cornouaille says:

    Il nous prennent vraiment pour des demeurés ! Les étrangers n’ont qu’à s’adapter à la langue des pays qu’ils visitent !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.