Intervention sur le rôle de l’UE dans le processus de paix au Moyen-Orient

Script de la vidéo:

Madame la Haute-Représentante, chers collègues,

Le Moyen-Orient est à feu et à sang. Il a sombré dans un chaos indescriptible : destruction des hommes, destruction de la mémoire, destruction des différences, au profit du totalitarisme islamique, qui s’étend au Moyen-Orient et qui s’infiltre partout en Europe.
Le Moyen-Orient saigne et son sang s’écoule à flots maintenant vers l’Europe.
Mais qui a détruit les Etats-nation ? L’Irak, la Libye, la Syrie ?
Qui a détruit les gouvernements arabes qui avaient soumis le religieux au politique, qui maintenaient la cohabitation pacifique entre les communautés ethno-religieuses, qui permettaient aux femmes d’accéder à l’autonomie et à la dignité ?
Qui a réveillé partout le tropisme djihadique de l’islam ?
Qui a créé ce monstrueux Etat islamique qui transforme les enfants en égorgeurs et détruit nos héritages multi-millénaires ?
Qui soutenait le fondamentalisme islamique en Afghanistan à la fin des années 80 ?
Qui le soutenait encore en ex-Yougoslavie en 1990 ?
Qui, en 1999 bombardait la capitale d’une nation, la Serbie, de tout temps un rempart contre l’expansion islamique en Europe ?
Qui, aujourd’hui, arme les milices néo-nazies et les bataillons de djihadistes tchétchènes qui massacrent des villageois russophones dans l’Est de l’Ukraine ?
Qui soutient le communautarisme islamique et la construction de mosquées partout en Europe ?
Qui veut obliger les nations d’Europe centrale et orientale à se détourner de leur civilisation en acceptant l’immigration musulmane ?
Qui ? Vous le savez tous ! C’est l’euro-atlantisme par la tyrannie de l’émotion qui neutralise la raison des peuples, par les bombes de l’OTAN, par la submersion migratoire…
Et pour beaucoup d’entre vous ici vous serez complices, face à l’Histoire, de la lente destruction de votre civilisation, la civilisation européenne et chrétienne.

Par ailleurs le député du front national et géopolitologue, a également donné une petite interview à Sputnik dans le contexte de la rencontre à Paris entre Poutine, Merkel, Hollande et Porochenko :

“J’attends surtout que Vladimir Poutine puisse convaincre François Hollande du bien-fondé de la politique russe qui est une politique de stabilisation au Moyen-Orient, de réalisme et de pragmatisme, et de convaincre François Hollande que le régime de Bachar el-Assad doit être soutenu face à l’Etat islamique. On ne peut pas transiger, il n’y a pas de demi-mesures aujourd’hui, il faut choisir clairement les choses et il faut empêcher la chute du régime de Bachar al-Assad. C’est ce que fait la Russie et je crois que c’est un choix intelligent réaliste pour le Moyen-Orient”, a-t-il déclaré, interrogé par Sputnik.

“Depuis le début il y a une grande erreur de la politique française sur la Syrie. La politique du gouvernement français a contribué à déstabiliser la Syrie, a soutenir les rebelles islamistes. Elle a fait le jeu finalement des deux tendances qui étaient la tendance d’Al-Qaïda représenté par le Front al-Nosra ou l’autre tendance qui est devenue l’Etat islamique. Les deux sont nuisibles, elles détruisent le Moyen-Orient, elles détruisent les populations arabes, musulmanes ou chrétiennes. Les chrétiens du Moyen-Orient sont mis en danger, toutes les minorités, les alaouites”, poursuit-t-il.

“C’est une politique très dangereuse et au lieu de s’enfoncer dans cette politique François Hollande devrait prendre acte de ses erreurs et changer radicalement notre politique pour la faire converger avec celle de la Russie qui est bien plus utile au monde et à l’équilibre”, fait remarquer l’homme politique.

“Il y a un lien au départ (entre les dossiers syrien et irakien), c’est que c’est la même politique américaine ou pro-américaine menée par les Etats-Unis et par les pays européens qui les suivent qui a contribué et la déstabilisation et à la guerre civile en Ukraine, en Syrie, en Libye, partout. C’est la même politique, les mêmes erreurs. Aujourd’hui effectivement il peut y avoir des liens parce qu’il y a des jeux d’équilibre, et le fait que Vladimir Poutine soit très utile au Moyen-Orient pour les pays occidentaux d’une certaine manière peut lui redonner davantage de poids en Ukraine. C’est possible. Je le souhaite”.

“D’une façon générale l’action de la Russie est une action d’une grande puissance. La Russie qui joue un jeu important au niveau international et qui a toujours développé la coopération et le dialogue avec différentes aires régionales, géographiques, culturelles, conclut M. Chauprade.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :