Le 08 janvier 2016, le président des États-Unis, Barack Obama, a finalement déposé son véto contre le projet de loi qui devait enlever à l’entreprise avorteuse Planned Parenthood plus de 500 millions de dollars américains en recettes fiscales qu’elle reçoit annuellement.

Cette entreprise avait été accusée de trafic d’organes des bébés avortés grâce à la diffusion de plusieurs vidéos enregistrées en caméra cachée par le groupe pro-vie Center for Medical Progress en 2015.

Le 06 janvier 2016, la Chambre de députés avait approuvé le projet de loi, juste un mois après l’approbation du Sénat des États-Unis.

Néanmoins, le 08 janvier matin, dans un message adressé à la Chambre de députés, le président Obama a renvoyé le projet de loi sans son approbation. Pour lui, enlever le financement à cette entreprise avorteuse constitue une erreur car celle-ci « apporte des soins et de services de santé à la population ».

Mais la vérité en est une autre. Barack Obama et son parti, le parti Démocrate, ont reçu des sommes importantes d’argent afin de soutenir sa carrière politique. En 2014, 153 membres du parlement du même parti ont reçu plus de 676 mille dollars. Lors de sa campagne pour la réélection présidentielle en 2012, Obama a bénéficié de plus de 1,7 millions de dollars de la part du Planned Parenthood.

Barack Obama a donc montré que les magouilles et les faveurs politiques sont beaucoup plus importantes que la vie des bébés américains qui meurent massacrés dans les centres de cette entreprise avorteuse.

Les leaders du Parti Républicain, qui ont proposé le projet de loi, ont déclaré qu’ils vont essayer de renvoyer le véto du président par une nouvelle votation prévue pour le 22 janvier prochain. Ce jour même, une manifestation en faveur de la vie aura lieu à Washington D.C.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :