C’est fait : la Grande-Bretagne est officiellement sortie de l’union Européenne, ce vendredi 31 janvier 2020 à minuit, après 4 ans de négociations et 47 ans de vie commune.

Dans une allocution enregistrée à la télévision, le Premier ministre Boris Johnson s’est adressé aux Britanniques quelques heures avant les 12 coups de minuit. Le Brexit a-t-il déclaré “n’est pas une fin mais un début”. “Mon travail c’est de rassembler ce pays. Le plus important ce soir c’est de se dire que ce n’est pas une fin, mais un début,” a-t-il souligné. Selon lui, la sortie de l’UE va permettre au Royaume-Uni de retrouver “sa souveraineté dont nous avons repris le contrôle, que nous allons pouvoir contrôler l’immigration, créer des ports francs et raviver la pêche”.  

Toujours dans son discours, Boris Johnson rappelle les grandes mesures sur lesquelles le Royaume-Uni va s’engager : “C’est une nouvelle ère nouvelle !” et “il est temps de s’attaquer au crime, à la santé, à l’infrastructure. Nous allons faire la plus grande révolution de l’infrastructure depuis l’ère victorienne. Nous allons raviver le Royaume-Uni. Si nous arrivons à faire cela, au fil des mois, notre confiance va croître,”a-t-il expliqué. Après avoir fait l’éloge des qualités de ses habitants, Boris Johnson est clair. Pour lui le Royaume-Uni a “repris le contrôle de sa souveraineté pour améliorer les vies de chacun à chaque coin du pays”.  

Il est indéniable que cette sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne ouvre une ère nouvelle et une expérience politique souverainiste que d’autres encore au sein de l’Europe bruxelloise technocratique vont scruter scrupuleusement… pour faire de même dans l’avenir, peut-être ! 

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :